• ⇒Nasrallah : l’Arabie Saoudite et les Émirats seront annihilés par le Yémen

    Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 20 septembre 2019, en hommage au défunt Cheikh Hussein Qurani, dignitaire religieux libanais et membre fondateur du Hezbollah.

     

    Source : https://video.moqawama.org/details.php?cid=1&linkid=2073

    Traduction : lecridespeuples.fr

    Vidéo : https://vimeo.com/363215797

     

     

    Transcription :

    […] Mon dernier point concerne ce qui s’est passé dans la région il y a quelques jours, à savoir les frappes de l’armée yéménite et des Comités (de Résistance) populaire contre les installations d’Aramco, revendiquées clairement par leur porte-parole officiel dans une conférence de presse, dans laquelle il a tout expliqué et assumé. Je ne vais pas être long à ce sujet, je n’ai que deux mots à dire.

    Il ne fait aucun doute que c’est un événement de la plus grande importance, qui a clairement ébranlé toute la région, et a eu un écho et des répercussions majeures dans le monde entier. Car cet événement a également eu des conséquences au niveau international.

    Face à cet événement, je tiens à souligner quelques points.

    Le premier point est que malheureusement, il apparaît clairement, que ce soit au niveau de l’opinion publique mondiale ou de l’intérêt médiatique, politique, gouvernemental ou même au niveau des Nations Unies, que le pétrole est infiniment plus précieux que le sang (des yéménites et autres victimes). Bien sûr, ce n’est pas là quelque chose de nouveau. Nous l’avons déjà dit par le passé, et beaucoup de personnes l’ont dit durant ces derniers jours, mais je veux me joindre à tous ceux qui l’ont dit. Le pétrole est plus cher que le sang (des innocents).

    Il semble qu’il n’y ait eu aucune victime dans ces installations pétrolières. Que je sache, les médias n’ont rapporté aucun tué, aucun blessé. Ce ne sont que des installations pétrolières. Du fer et du pétrole ont brûlé. Il y a des pertes matérielles (mais pas de pertes humaines).

    Le monde entier s’est ému et a éclaté d’indignation, avec des condamnations, des marques de soutien (pour l’Arabie Saoudite), etc. Alors que cela s’est passé après 5 années de guerre contre le Yémen. Durant toutes ces 4 années et quelques mois, de manière quotidienne, y compris aujourd’hui, tous les jours, les avions de la coalition, de l’agression saoudo-américano-émiratie bombardent le peuple du Yémen, leurs mosquées, leurs écoles, leurs hôpitaux, leurs maisons, leurs marchés, tuant des femmes et des enfants devant les caméras de télévision, si bien qu’il n’y a pas le moindre doute là-dessus, mais cela ne dérange personne. Cela n’ébranle nullement la région, ni le monde, ni les Nations Unies, ni l’administration américaine, ni les pays européens, ni qui que ce soit. (Le martyre du Yémen) considéré comme une chose normale et naturelle.

    Comme ce qui s’est passé hier. Une femme palestinienne est tuée de sang-froid au point de passage de Kalandia en Palestine occupée, mais c’est tout à fait normal, passez votre chemin, il ne s’est rien passé de notable. Même dans le monde arabe, nombreux sont ceux qui ne se sont même pas donné la peine de condamner, de dénoncer, ni même de le mentionner dans les informations. Car ce n’est pas du pétrole (qui est versé). C’est du sang. Ce n’est que du sang.

    Voilà mon premier point. Il s’agit d’une condamnation (de cette situation).

    Quiconque veut exprimer sa solidarité (avec l’Arabie Saoudite) n’a qu’à le faire, que ce soit au Liban ou ailleurs. Mais nous demandons aussi à ce que de la solidarité soit exprimée avec les corps écartelés et le sang des enfants, des femmes et du peuple yéménite, avec les malades, les assiégés, les assoiffés, les affamés, les opprimés, les tués et les déplacés au Yémen. Il faut être solidaires avec eux. Il faut de l’équilibre ô mon frère. Au minimum, il faut que le pétrole et le sang soient mis sur le même plan. Ce serait injuste (car le sang est plus précieux que le pétrole), mais ce serait déjà ça (car actuellement, le sang ne pèse rien).

    Le deuxième point… Tel est ce monde, le monde de la force, le monde de l’argent, le monde de l’économie, aux yeux duquel l’homme, son sang, sa dignité, ses droits, son avenir, ne sont même pas inscrits sur la liste (des choses qui comptent), et lorsqu’ils sont inscrits sur la liste, ils viennent en dernière position.

    Le deuxième point que je veux évoquer… En général, lorsque je parle du Yémen, je conclus en étant très virulent contre les Saoud et le régime saoudien. Mais cette fois, je ne vais pas être virulent, je vais être de bon conseil. Ce n’est pas un nouveau conseil que je vais donner, mais concernant cet événement, (il est judicieux de le répéter).

    Comment les Saoud pourraient-ils protéger leurs installations pétrolières ? Ils commencent à se demander s’ils vont acheter des défenses anti-aériennes aux Etats-Unis, mais ils ont déjà des défenses anti-aériennes : ils ont des batteries de Patriot. Ils vont peut-être aller en Corée du Sud pour acheter des défenses anti-aériennes. Ou peut-être vont-ils, comme le leur a proposé le Président Poutine, être sages comme les Iraniens et acheter des S-300, ou comme les Turcs et acheter des S-400. [Rires] C’est Poutine qui a dit ça.

     

     

    Mais au lieu d’aller se ruiner en nouveaux systèmes de défense anti-aérienne, ce qui ne sera pas facile pour l’Arabie Saoudite, car on parle d’un pays très très vaste, d’une très grande superficie, face à des drones qui ont une très grande manœuvrabilité (contrairement à des missiles balistiques à trajectoire linéaire). Peut-être que vous allez placer vos défenses et vos missiles de ce côté, mais les drones feront un détour et vous frapperont sur le côté droit, ou sur le côté gauche, ou vous contourneront et vous frapperont par derrière. Et il y a également certains missiles qui sont manœuvrables (non balistiques).

    Que pouvez-vous donc faire ? Acheter assez de systèmes de défense pour couvrir l’ensemble des cieux saoudiens ? Combien ça vous coûterait ? Le prix serait absolument exorbitant (même pour vous), et ça ne règlerait pas votre problème (car il y aurait toujours moyen de les contourner).

    Le moyen le moins coûteux pour l’Arabie Saoudite de protéger ses installations pétrolières, son infrastructure, etc., de même que pour les Émirats, car il est clair que le porte-parole des Forces armées yéménites menaçait directement les Émirats aussi… Et pour ce qui est des Émirats… L’Arabie Saoudite peut supporter quelques frappes, mais les Émirats en seraient incapables !

     

     

    Le conseil que je leur donne à tous les deux, c’est le choix le moins coûteux, à savoir mettre fin à la guerre. Tel est le choix le moins coûteux. Ce qui protègera l’infrastructure de l’Arabie Saoudite et des Émirats est de mettre fin à la guerre contre le peuple yéménite.

    Pourquoi est-ce le moins coûteux ? Ça vous dispense d’acheter de nouvelles défenses anti-aériennes, et ça vous permet de mettre fin à vos dépenses de guerre quotidiennes, énormes tant pour les Saoudiens que pour les Émirats, dans la guerre contre le Yémen. De même, ce serait un choix plus digne, plus noble, plus honorable, qui vous préserverait d’être humiliés par les Etats-Unis.

    Vous savez à quoi nous sommes en train d’assister ? Ne m’en voulez pas pour la familiarité de l’expression, mais c’est une nouvelle opération de traite (de la vache saoudienne). Trump est assis, les jambes croisées, aucunement fâché (de ce qui se passe), parlant à tout va (ne m’en voulez pas pour cette expression libanaise), il dit une chose et son contraire, parlant tantôt de paix, tantôt de guerre, disant qu’il ne veut pas faire la guerre, que (l’Iran) est responsable, qu’il n’a rien promis, qu’il ne s’est engagé à rien, et que si les Saoudiens veulent son aide, ils doivent payer… Il faut mettre la main à la poche ! C’est une humiliation, une humiliation totale.

    Épargnez-vous l’humiliation, épargnez votre argent, relevez-vous, réparez votre infrastructure, et restaurez votre situation intérieure et votre sécurité nationale. Telle est la seule équation : la seule voie qui vous mènera à ces objectifs est d’arrêter cette guerre injuste contre le Yémen et contre le peuple yéménite. Et laissez le Yémen et le peuple yéménite tranquilles. Laissez-les s’entendre entre eux, s’assoir, discuter. Ils peuvent parvenir à un résultat.

    Quant à toutes vos autres tentatives, comme appeler au secours les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, votre coalition internationale, cela ne vous mènera qu’à davantage de chaos et de destruction.

    Et vous savez bien que l’Axe (de la Résistance) en face de vous est très puissant. Très puissant. Et ce qui s’est passé dans vos installations pétrolières est l’un des signes et l’une des preuves de la puissance de notre Axe (de la Résistance), du courage de cet Axe, et du fait que ces hommes qui se défendent au Yémen sont prêts à aller loin, très très loin dans l’auto-défense.

    manar-09665140015694902585

    Si vous voulez tirer une leçon de cette expérience, je viens de vous l’exposer.

    Quant à l’incitation actuelle des Etats-Unis ou de l’Occident contre l’Iran, qui prétendent venir faire la guerre contre l’Iran (pour vos beaux yeux), cela ne changera rien. Vous devez cesser d’espérer cela. Trump était clair : Trump veut de l’argent, et il ne veut pas de guerre. Trump a bientôt des élections.

    Sur qui comptez-vous ? Si je peux prendre encore deux minutes. Vous placez vos espoirs en une administration d’incapables. Si Dieu le veut, une autre fois, nos frères prépareront une étude détaillée de tous les échecs de l’administration Trump : l’échec de la politique de Trump au Venezuela, qui a surmonté (les menaces), alors qu’il était question de coup d’état militaire, de guerre contre le Venezuela, de sanctions, de guerre civile, de siège… Mais le Venezuela a (victorieusement) surmonté la crise.

    Échec au Venezuela, échec en Corée du Nord, échec des tentatives de soumission économique de la Chine, échec en Syrie, échec en Irak, échec de l’Accord du Siècle, car cet Accord est voué à l’échec… Et si Netanyahou tombe, ce qui est possible, mais je ne vais pas faire de prédictions… Notre frère Zarif (Ministre iranien des Affaires étrangères) à la liste des B : le premier B, Bolton, est parti. Et peut-être que le deuxième B, Benyamin Netanyahou, va partir.

    L’Accord du Siècle a échoué. Et également, l’échec face à l’Iran. L’échec à soumettre l’Iran, à le pousser à la reddition. Aujourd’hui, Trump supplie le Président de la République Islamique d’Iran, Son Eminence le Cheikh Rouhani, de bien vouloir le rencontrer ! Il le supplie ! Tel est ce Trump sur lequel vous placez tous vos espoirs !

    [Audience : O mon Dieu, prie sur Mohammad et sur sa famille !]

    Et je vous répète que l’Iran est tellement puissant que tous les aboiements, cris d’orfraie, hurlements, menaces, intimidations et accusations que vous avez proférées ces derniers jours n’ont pas ébranlé le moindre cheveu du moindre des (hauts) responsables en Iran. Cela ne les effraie ni ne les terrorise en rien, car ils sont forts, unis et attachés (à leurs droits), présents (là où il faut), perfectionnistes dans toutes leurs actions et équations, etc., etc., etc.

    Par conséquent, mon conseil aujourd’hui, car je ne veux pas être virulent ou quoi que ce soit, mon conseil est de reconsidérer les choses, de bien réfléchir. Il est vain de miser sur une guerre contre l’Iran, car elle vous anéantirait. Poursuivre la guerre contre le Yémen n’a aucune issue. C’est une guerre absurde, dont vous avez commencé à payer le prix. Une seule frappe a détruit la moitié de la production saoudienne. La deuxième frappe vous annihilera. Telle est la situation.

    Vos maisons sont en verre, et votre économie est en verre. Vous avez une économie de verre, comme les villes de verre des Émirats. Ceux dont les maisons sont en verre, l’économie est en verre et les villes sont en verre doivent rester tranquilles, devenir raisonnables et mettre fin à la guerre. C’est plus sage et plus recommandé pour eux, et plus clément pour tout le monde et tous les opprimés. […]

    « ⇒Jacques Chirac, l’un des pires chefs d’État qu’ait connus la France⇒La NASA admet que les changements climatiques sont dus aux modifications de l’orbite terrestre. »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,