• ⇒Les juifs n'ont pas été chassés de Palestine !

    Les juifs n'ont jamais été chassés de Palestine il y a 2000 ans et les Palestiniens seraient les descendants des anciens Hébreux !

     

     



    Jean-Jacques Birgé écrit :
    "En écrivant un polar, l'historien Shlomo Sand, professeur à l'université de Tel Aviv, fait œuvre de vulgarisation. 

    En passant à la fiction (sans notes en bas de page !), Sand résume ses recherches et analyses qu'il avait brillamment développées dans Comment le peuple juif fut inventé
    Le polar a toujours été prisé par les auteurs gauchistes. 
    Sand réussit admirablement en mêlant Histoire et intrigue criminelle.

    Ainsi, si vous désirez apprendre où en sont les découvertes époustouflantes sur l'histoire des Juifs le roman "La mort du Khazar rouge" en est une approche palpitante. 
    Il s'appuie d'une part sur les écrits d'Ernest Renan, Marc Bloch, Arthur Koestler et le travail d'historien de Sand lui-même pour étayer sa thèse selon laquelle la diaspora juive serait le fruit de conversions successives, et que les Juifs n'ont jamais été chassés de Palestine il y a 2000 ans. Les Ashkénazes seraient en partie descendants de Khazars convertis. 
    Le livre révèle également quantité de faits avérés souvent ignorés du grand public, que ce soit les lois israéliennes, l'assassinat de personnalités sur le territoire français, etc. 
    Le thriller met en scène à la fois les agissements du Shabak, le service de sécurité intérieure israélien, et les mœurs des universitaires qui ne sont pas différents quel que soit le pays ! 
    La fiction, donc nourrie par un travail à la fois historique et sociologique, a le mérite de nous tenir en haleine tout au long des 384 pages de ce polar fondamentalement politique."

    Shlomo Sand

     

     

     

     

     
    Qui a tué l'éminent professeur d'histoire Yitzhak Litvak, de l'université de Tel Aviv ? 
    C'est la question à laquelle tente de répondre le commissaire Émile Morkus, un des rares hauts gradés arabes de la police israélienne. 
    Mais quelle piste suivre ? 
    Célibataire sans enfant, Litvak semblait vivre seul, surtout préoccupé de l'avancée de ses travaux. 
    Celle d'une mauvaise rencontre ? 
    D'un étudiant voulant se venger d'un échec quelconque ? 
    Ou celle d'un règlement de comptes entre ces universitaires qui, comme dans toutes les facultés du monde, se détestent cordialement ?

    L'affaire prend une autre tournure quand le frère jumeau de Litvak est à son tour assassiné, et que certains services israéliens travaillent ostensiblement à étouffer l'affaire.

    Shlomo Sand, lui-même professeur (émérite) d'histoire à l'université de Tel Aviv, nous régale dans ce premier roman policier à mettre en scène les débats qui déchirent la culture politique israélienne, la paranoïa et l'incapacité des services de sécurité et, surtout, la force aveugle d'un récit biblique sur les origines de l'État hébreu auquel il est dangereux de toucher. 

     

     


    Shlomo Sand est déjà l'auteur de nombreux travaux historiques, parmi lesquels Comment le peuple juif fut inventé (Fayard, 2008), qui a suscité des nombreuses controverses, où il questionne durement la construction mémorielle de l'État d'Israël.

     

    Partagé par :
    https://bouddhanar.blogspot.com/2019/04/les-juifs-nont-jamais-ete-chasses-de.html

    « ⇒Robert David Steele, ancien des Marines et espion de la CIA pense que l'incendie de Notre Dame est un évènement sous faux drapeau et donne ses sources !⇒La Chine s’apprête à mettre la main sur Daimler Benz, Deutsche Bank à l’effrondrement du 4e Reich Allemand »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,