• ⇒L’IA « Goddess » en Chine et la compétition Est/Ouest sur l’IA

    Par Benjamin Fulford

    Avis aux lecteurs :  Il s'agit du dernier de nos trois rapports pré-rédigés.  La semaine prochaine, nous reviendrons à notre format habituel de nouvelles hebdomadaires.  Votre patience et votre compréhension ont été appréciées.

    L'année dernière, le Président Russe, Vladimir Poutine, a déclaré que celui qui est en tête dans I'Intelligence Artificielle (IA) " contrôlera le monde ".  Les Chinois ont pris ces mots au sérieux et investissent massivement dans un effort pour créer une " Divinité " IA.

     

    Selon les membres des sociétés secrètes Asiatiques, ils espèrent que cela leur donnera des pouvoirs sans précédent et les aidera dans leur tentative de former un gouvernement mondial.

    L'Occident, pour sa part, est en train de construire un système financier quantique qui, espèrent-ils, leur permettra de continuer à contrôler la principale source de puissance mondiale, le système financier international.

    Cette bataille est sérieuse, et elle a même la raison pour laquelle le superordinateur Chinois, Tainhe-1 - le plus rapide au monde à un moment donné - a été détruit par des inconnus le 12 août 2015.

    Le fait que cette explosion soit survenue immédiatement après une dévaluation soudaine et inattendue de 4 % du yuan Chinois n'était presque certainement pas une coïncidence.  Le fait que le FMI à la tête de l'Europe ait soutenu cette initiative montre que la faction Européenne de la mafia Khazariane était dans le complot.

    De toute évidence, une sorte de tentative des Khazars Chinois et Européens d'utiliser la dévaluation et le superordinateur pour déstabiliser le système financier occidental basé sur le dollar Américain a eu lieu et s'est heurtée à une réponse réactive

    Maintenant, avançons rapidement au troisième anniversaire de cette explosion.  En juin 2018, le Département de l'Énergie des États-Unis a surpassé les Chinois avec l'ordinateur reconnu publiquement le plus rapide au monde.

    Le système appelé Summit peut traiter 200 000 trillions de calculs par seconde, soit 200 pétaflops.

    C'est huit fois plus rapide que le Titan, l'ancien super ordinateur Américain, et il conserve une grande avance sur le TaihuLight de 93 pétaflop de la Chine, lequel était le superordinateur le plus rapide du monde depuis 2016.
    https://www.energy.gov/articles/oak-ridge-national-laboratory-launches-america-s-new-top-supercomputer-science

    http://fortune.com/2018/06/09/america-makes-worlds-fasts-supercomputer-title/

    Il ne fait aucun doute que les Chinois annonceront bientôt quelque chose d'encore plus rapide que cela, alors que la "course aux armements" de l'IA se poursuit.  Aujourd'hui, au lieu de se concentrer sur la finance, les Chinois adoptent une approche différente avec son projet " Goddess ".

    Au début de l'été, des représentants d'une société secrète Asiatique ont expliqué à cet écrivain les objectifs du nouveau projet " Goddess ".

    Telle qu'il existe maintenant, le Goddess peut identifier le visage de n'importe qui et, en 7 secondes, extraire toutes les données disponibles sur cette personne " comme par exemple, son groupe sanguin ".

    Les données comprennent aussi presque certainement (pour ceux qui sont autorisés à y accéder) le dossier scolaire, le dossier médical, le casier judiciaire (le cas échéant), l'adresse, les membres de la famille, les amis proches, les assurances, les messages privés, la situation financière, la durée des parties de jeu, les statistiques sur les maisons intelligentes, les journaux préférés, les habitudes de magasinage, le comportement d'achat, les fréquentations, leur "cote de crédit sociétal", etc.

    Et tout ceci en moins de 7 secondes.  Ils peuvent aussi suivre une personne "n'importe où sur la Terre", disent les sources.

    Cependant, les fonctionnaires ont déclaré que le véritable objectif de ce projet Goddess est de créer un système de gouvernance méritocratique, en temps réel et en direct.  Cela s'ajoute au système de crédit sociétal que les Chinois appliquent dans l'ensemble de leur pays.

    L'objectif est d'identifier "une élite naturelle", expliquent-ils.  Ces personnes choisies gouverneraient d'abord la Chine, puis la planète entière, en utilisant une nouvelle forme de gouvernance méritocratique en temps réel.

    Un autre objectif du choix d'une telle élite est de permettre aux Chinois de "sélectionner les gens à évacuer de la planète en cas de catastrophe majeure ", ont-ils ajouté.

    L'autre chose que les Chinois pensent, en ce qui concerne leur " Goddess ", c'est que, bien que les gens ont besoin de liberté, "s'ils sont laissés à eux-mêmes, ils peuvent causer des ennuis, alors ils ont besoin d'être surveillés".  En d'autres termes, les autorités veulent garder un œil sur les criminels et les dissidents.

    Apparemment, le gouvernement Communiste Chinois croit sincèrement que tout ce projet est pour le plus grand bien de tous.  Cependant, il comporte des implications potentiellement très inquiétantes.  L'une d'entre elles est que les "élites" soient choisies en fonction des règles gouvernementales qui sont utilisées pour définir le bien et le mal.

    Le gouvernement Chinois n'a pas rendu publique sa méthode pour choisir le "bon" et le "mauvais".  Une partie, comme la solvabilité et le comportement criminel, est évidente.  D'autres critères sont plus inquiétants, comme le genre de livres que vous lisez ou qui sont vos amis.

    Dans l'état actuel des choses, le système de crédit sociétal devrait être déployé dans toute la Chine à partir de 2020 et deviendra obligatoire pour tous les citoyens.

    Alors tout le monde commencera à être récompensé ou puni en fonction de son propre pointage.  Certaines sont déjà en cours d'implantation, comme les exclusions des bonnes écoles, certains modes de transport, l'accès à Internet, etc.

    Il faut rappeler aux Chinois que, par exemple, pendant la dynastie Qing, alors que les Chinois étaient gouvernés par des étrangers, un tel système aurait puni les Chinois qui étaient déloyaux envers leurs maîtres étrangers.

    Certes, les fondateurs du Parti Communiste Chinois auraient été mis sur liste noire, interdits et arrêtés si les Qing étaient ceux qui mesuraient le "crédit sociétal".

    Ainsi, ils doivent se rappeler que, tout au long de l'histoire, les malfaiteurs apparaissant sur les listes de Personnes Recherchées sont souvent devenus des rois ou des empereurs et ceux-ci, par la suite, ont créé une liste différente de Personnes Recherchées.

    Maintenir des zones sans lois ou des réserves pour les mécontents, pourrait être une solution qui aiderait à garder l'ADN sociétal d'une société en bonne santé.

    Il faut également rappeler aux représentants de la société secrète Chinoise que pendant le Moyen Âge, l'Inquisition Espagnole a torturé à mort des familles entières, pour des raisons telles que le fait de faire la lessive un dimanche, et brûlé comme sorcières les pratiquants de la médecine traditionnelle à base de plantes.  Tout cela s'est fait sous le couvert de l'amour Chrétien universel.

    Quoi qu'il en soit, vous pouvez être sûr que, si les Chinois peuvent reconnaître n'importe qui sur terre et les suivre à la trace, alors les autorités Occidentales ont la même capacité.
    https://www.zerohedge.com/news/2018-07-21/big-brother-surveillance-begins-cuomo-unveils-facial-scanning-new-york-toll-plazas

    Rappelez-vous que, si vous avez un téléphone portable, quelqu'un sait où vous êtes, à qui vous parlez et ce que vous faites, 24 heures sur 24

    Cet écrivain a rencontré de nombreux espions dans le cadre de son travail, et une chose qu'ils ont en commun est qu'ils ne portent pas de téléphones portables ou n'utilisent pas de cartes de crédit.

    Étant donné que tous les ordinateurs sont équipés de portes dérobées, les agences d'espionnage du monde entier se tournent de nouveau vers les machines à écrire et l'écriture manuscrite.

    Quoi qu'il en soit, les autorités Occidentales, tout en étant fortement intéressées à garder un œil sur leurs citoyens, ont des objectifs beaucoup plus ambitieux que les Chinois.  Officiellement, ils travaillent à faire de l'IA un super-serviteur qui permettra à chacun de mener une vie de luxe et de loisirs.

    C'est déjà entré dans les maisons des gens sous la forme de Google Home et Amazon Echo, qui peuvent faire des choses comme commander des pizzas et contrôler les appareils électroménagers.

    Il y a aussi de plus en plus de robots et d'IA qui entrent dans les maisons et les bureaux et qui remplacent les humains dans une liste croissante d'occupations.  L'Université d'Oxford a récemment dressé une liste détaillée des emplois menacés par l'IA.
    https://www.telegraph.co.uk/news/2017/09/27/jobs-risk-automation-according-oxford-university-one/

    Il y a aussi maintenant une énorme poussée pour créer des robots sexuels d'IA, afin de poursuivre la campagne de l'élite à encourager les gens à avoir des rapports sexuels non reproductifs.  C'est bien sûr la véritable raison de l'énorme campagne de normalisation du LGTB.

    Le danger dans tout cela, c'est que les gens vont vivre une vie de loisirs et passer tout leur temps à regarder la télévision, à jouer à des jeux, à se droguer, à avoir des relations sexuelles avec des robots, etc.

    À un moment donné, une intelligence artificielle pourrait faire une vérification du système et décider de "supprimer" les êtres à base de carbone (comme nous les humains) afin de maximiser l'efficacité et la productivité.

    En secret, le projet IA de l'Occident a un objectif beaucoup plus ambitieux, à savoir prendre le contrôle de la réalité en soi.

    Les membres des Illuminatis Gnostiques, qui ont de l'influence dans ce projet, insistent sur le fait que leur véritable ennemi est une " intelligence artificielle malhonnête ".

    Les membres du groupe de super-élite MJ12, qui a été créé par l'ancien Président des États-Unis, Dwight D. Eisenhower, disent la même chose.  Ils croient que, parce que la réalité est si pleine de misère et de souffrance, le responsable ne peut certainement pas en être un Créateur bienveillant.

    Par conséquent, ils souhaitent renverser le "créateur malveillant" et prendre eux-mêmes le contrôle de la réalité.

     

    Cela peut paraître tiré par les cheveux, mais rappelez-vous, qu'au cours du siècle dernier, nous sommes passés de la phase radio, à la télévision noir et blanc, à la télévision en couleur et aux hologrammes.

    Il ne faudra pas longtemps avant que la réalité générée artificiellement ne devienne de si haute définition, que nous ne pourrons pas la distinguer de la réalité.

    Cette faction croit aussi que « l'intelligence malhonnête" essaie maintenant de remplacer les humains peu fiables par des ordinateurs et des robots plus obéissants.  Des films comme "The Terminator" et "The Matrix" nous ont mis en garde contre ce genre de danger.

    Ceci est en train de devenir une réalité.  Nous avons maintenant des "leaders d'opinion" et des "leaders mondiaux", qui ne sont en réalité que de l'infographie combinée avec des acteurs apparaissant à la télévision comme s'ils étaient de véritables individus.

    Nelson Mandela a été le premier, c'est pourquoi cette méthode de manipulation de l'opinion publique est connue sous le nom d'"effet Mandela".  Ces entités sont contrôlées par des comités qui fonctionnent un peu comme une IA

     

    Ensuite, nous avons le fait que la plupart de l'argent gagné par les institutions financières est maintenant gagné par des algorithmes - programmes informatiques.  Le siège de tout cela est le complexe familial Rothschild à Zoug, en Suisse.  J'ai essayé de téléphoner là-bas, mais peu importe combien de temps je laisse sonner, personne ne répond jamais.

    Qu'y a-t-il réellement là-bas?

    Source:https://benjaminfulford.net/

    Traduit pas Simeria avec DeppL/translator

    « ⇒Le forme vs le fond⇒Claire Séverac : La Guerre Secrète contre les Peuples ! »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :