• Les symboles spirituels sont puissants. Sous le prétexte des normes sociales, ils sont utilisés dans une guerre cachée. Non seulement les forces obscures ont propagé les symboles de la magie noire dans des millions de foyers sans méfiance, mais de plus, bon nombre des grands symboles spirituels de la lumière du monde ont été diabolisés.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ⇒Événements mondiaux et planètes perdues : Partie 2

    La suite de cet article passionnant de Stephanie South : les événements mondiaux vus à travers des lunettes galactiques ! Une histoire cosmique et des clés pour comprendre l’année qui s’approche et les enjeux auxquels nous sommes confrontés collectivement !

        Ayez une foi intrépide malgré les énigmes de la vie.

        – Yogananda

    Toute personne incarnée sur cette planète aujourd’hui est confrontée à une forme ou une autre de contradictions ou conflits intérieurs ; c’est ce phénomène qui nous pousse vers la quête de la croissance de l’âme. Le défi dans cette vie consiste à dépasser cette dissonance intérieure de sorte que nous puissions contribuer à l’élévation de la fréquence collective et planétaire.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • ⇒ Origine esotérique du Net et du filet de Thot

    Les textes spirituels égyptiens et les illustrations de murs de Temple sont remplis de références explicites au Net, et au processus d'Initiation de devenir un Maître de ces modèles d'énergie géométrique. Les Initiés Humains sont montrés dans les illustrations du Temple, apprenant comment utiliser les Nets pour "Attraper et Cast Magic". Les êtres spirituels qui servent l'initiateur de la culture égyptienne, appelés les "babouins de Thoth", sont montrés jetant leurs filets dans l'eau pour attraper du poisson; les textes hiéroglyphiques qui accompagnent les illustrations donnent la véritable signification de ces enseignements du Temple. Leurs textes hiéroglyphiques se réfèrent à des êtres humains non initiés «attrapés dans le Net» dans le monde spirituel après leur mort, et incapables de libre circulation, alors que l'Initié comprend assez bien le Net pour pouvoir utiliser chaque partie du Net (tous les plans géométriques de la Création) et se déplacer librement dans le monde spirituel.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

    J'aimerais tout d'abord remercier Laurent pour son dynamisme, son action essentielle à travers l'existence du site Stopmensonges. Je salue sa démarche humaniste.

    Nous nous connaissons si peu. Noyés dans nos nombreuses tâches quotidiennes, accaparés par nos multiples objectifs et autres mécanismes, nous restons le plus souvent étrangers à nous-mêmes. Et pourtant, ne serait-il pas capital de connaître nos rouages, nos profondeurs? Qu’est-il arrivé à notre véritable nature pour qu’elle nous soit si inaccessible, si mystérieuse? Comment alors entrer en contact avec nous-mêmes, ne serait-il pas normal de pouvoir accéder aux informations personnelles qui font de nous ce que nous sommes? Pourquoi avance-t-on à l’aveuglette et laissons les livres et d’illustres inconnus dicter nos raisonnements, influer sur nos opinions et nos convictions? Peut-être devrions-nous attendre la mort pour en savoir plus? Peut-être suffit-il de consulter un voyant pour que notre intime destin nous soit révélé?

    Étant moi-même médium depuis mon enfance, je me suis tourné vers une entité supérieure (1) pour accéder à une vision plus claire de ma personnalité. J’ai ainsi compris que nous étions aveugles et que nous passions nos jours et nos nuits à tenter d’y voir plus clair alors que la vérité est à portée de main. Si cette vérité nous entoure de toutes parts, elle nous demeure parfaitement inaccessible. Étrange condition que la nôtre n’est-ce pas !? Notre condition terrestre ressemble fort à une peine capitale, à un châtiment, mais je ne vais pas faire dans le romantisme baroque, je vais plutôt ouvrir le livre interdit pour piquer notre curiosité innée. En effet, chacun a besoin - un besoin-réflexe - d’entendre la vérité. Nous bondissons, nous lâchons notre canne d’aveugle dès que prennent forme devant nous des phrases vibrantes de cette magie qui nous fait tant défaut. Que ne donnerions-nous pas pour voir enfin apparaître devant nos yeux endormis un semblant de lumière révélatrice?

    Mais voilà donc le problème, nous nous attendons a de la “lumière”. Tels des papillons de nuit, nous tournons toujours la tête en direction des spots et autres faisceaux lumineux que certains ont l’habileté d’allumer pour nous. À l’instar de notre conscience en quête du feu révélateur, nous sillonnons tout au long de notre vie les arcanes prometteuses que projette notre perfide mental. Ce dernier passe en effet son temps à projeter ses propres fantaisies en un univers alambiqué, vide de sens.

    Pendant ce temps, à l’ombre de cette éternelle illusion, le monde de l’ici-bas se structure impeccablement selon une logique complexe et inaccessible à l’esprit humain. Telle une Tour de Babel, une pyramide du chaos s’est édifiée sans limites au fil des millénaires. Si nous pénétrions l’immense construction se dressant au milieu du Grand Néant, nos regards seraient flattés par l’imposant ouvrage, car ici le grouillement de vies semble converger vers un seul objectif: la laborieuse et active glorification du genre humain. Tels des insectes, ces milliards d’individus vaquent à leurs occupations avec gravité malgré une évidente absence de conscience. Ce qui les rend d’ailleurs parfaitement manipulables. Ils tirent leur force et orgueil de cet activisme obsessionnel sans lequel ils ne pourraient survivre bien longtemps semble-t-il. Étant coupé de leur identité réelle ils s’oublient ou plutôt se rappellent qu’ils existent en servant une entreprise globale: la ruche humaine. D’autres qu’eux se sont emparés depuis la nuit des temps de leur libre-arbitre. Ces derniers, bien que d’apparence humaine, abritent pour la plupart des entités démoniaques et/ou reptiliennes (2), ils sont donc dotés de « talents », attributs, facultés, charisme hors norme qui les dotent d'un certain avantage dans la société. Plutôt ambitieux et carriéristes, il n'est pas rare de les voir occuper des postes importants. Ce sont, dans nos sociétés, les fameux sociopathes ou encore pervers narcissiques tant redoutés. Douées d’une telle « supériorité » et de pouvoirs paranormaux, ces entités mystérieuses, démoniaques et/ou reptiliennes, se sont naturellement immiscées entre les Hommes et la vérité pour mieux les gouverner au fil des âges.

    Depuis 1988, date à laquelle j’ai réussi à m’extirper de la dite termitière, je n’ai eu de cesse de fuir les ordres silencieux mais parfaitement perceptibles pour tout esclave zélé, qui nous sont en permanence transmis dans l’invisible. En effet, les cerveaux humains sont totalement sous contrôle depuis les origines de l’humanité à travers le réseau énergétique souvent appelé « éthérique » ou «astral». Je n’entrerai pas dans les détails de mon « évasion » tant les raisons d’une telle “folie” m’en paraissent évidentes : il était pour moi question de dignité et de survie (3).
    Qu’ai-je donc vu alors, qu’ai-je donc constaté?

    Avec le regard d’un nouveau-né, j’ai découvert avec horreur le genre humain tel qu’il est en fait : des millions de corps gesticulant frénétiquement, formant une matière polymorphe, des corps sans conscience propre, sans lien avec la réalité profonde et immédiate, totalement coupés des innombrables et précieuses informations que l’univers transmet à chaque instant à tout être vivant. Des humains asservis à des intentions étrangères, accrochés à des fils, tels de ridicules pantins.
    J’ai vu derrière les masques séduisants et trompeurs les véritables visages de ceux qui gouvernent la masse avec entrain. Ils sont monstrueux et effrayants. Ils n’ont d’humain que leur nom. L’illusion est parfaite puisque les apparences rassurantes suffisent à l’Homme, des apparences auxquelles il adhère naturellement, quitte à se voiler la face leur vie durant. J’ai vu des créatures volantes hideuses et agressives surveiller, conduire les Hommes et ordonner leur déchéance. Plus d’une fois, elles ont cherché à me nuire (fort heureusement je suis protégé). Des monstres impitoyables qui ne connaissent nullement les limites de l’espace et du temps.
    Dès leur prime adolescence, ces forces invisibles privent les enfants de leur identité intime (celle qui ferait d’eux des demi-dieux), s’emparant de leur jus énergétique propre, de leur aptitude à s’élever dignement. Je les ai vues proliférant au cœur des entrailles de l’individu, s’immisçant toujours plus loin dans son cerveau, pour enfin infiltrer le corps tout entier. Les estomacs sont souvent des niches de ces forces étrangères qui y trouvent asile. Des êtres comme vous et moi deviennent de simples véhicules, des supports absents à eux-mêmes, transmettant une parole, une action dont ils ne sont pas responsables. À ce stade l’individu n’existe plus tout à fait. Si vous voulez mon avis, un avis certes quelque peu apocalyptique, « l’Homme » est un pur concept. Juste un concept, une simple fiction. Une idée rassurante et terriblement simplifiée. Donner à l'Homme l'illusion qu'il est maître de son destin, qu'il est l'être terrestre le plus raffiné, qu'il est l'origine de toute chose, cette vision anthropocentriste est une pure propagande des pouvoirs en place, destinée à rassurer le quidam pour le maintenir dans la fourmilière.
    Enclavé dans son minuscule cerveau d’hominidé, l’Homme ne peut se dresser contre l’invisible menace. Il peut tout au mieux la sentir et parfois l’entrevoir. Mais les dés sont jetés depuis bien longtemps déjà. Son destin est scellé vers sa douzième année et dès lors, il ne s’appartient plus. L’adolescence est bien souvent vécue comme une lutte, une lutte acharnée... avant la mise à mort. Du reste, l'adolescent sent bien que son intégrité est menacée. Je vous choquerais peut-être en affirmant que bon nombre d'entre nous connaissent cette inacceptable situation de façon plus ou moins consciente et l’approuve. Nous parlerons ici d’un consensus global, à l’échelle planétaire. Ceux qui résistent se retrouvent aujourd’hui sur ce site, piochant quelques précieuses informations, cherchant à rompre ces fameux liens dégradants, cette fatalité avilissante.
    Des entités que l’on pourrait qualifier de démoniaques séjournent sur notre planète depuis les origines des temps et moult prestigieuses civilisations se sont succédées depuis, scellant avec elles des accords douteux. Nous sommes en queue de ce lointain processus terrestre et en subissons malheureusement pour nous les fatales conséquences. Je ne rentrerai pas ici dans les détails, ayant longuement développé le sujet dans mon ouvrage Les Fils de l’Aurore (4).

    Vous pourrez lire bien des histoires de ce type dans les récits-témoiganges que j’ai intitulés “Chroniques reptiliennes” (5). Mais avant d’être initié à ces peuplades terrestres peu connues (les Reptiliens), j’ai d’abord chaviré plus d’une fois face à d’autres entités aux apparences humaines mais en fait terriblement trompeuses et tout aussi malveillantes. Mes premières années de fuite ont été marquées par ces “charmantes” surprises d’un autre type, d’un autre monde. Ce monde, je le sais aujourd’hui, est un monde parallèle dont les créatures se matérialisent dans notre dimension pour mieux la contrôler.
    Depuis que je me suis extirpé de la ruche, j’ai dû faire face à des situations tout à fait extraordinaires que certains nomment avec un certain enthousiasme “les synchronicités” : la plupart des individus charismatiques que j’ai alors rencontrés ont essayé de me corrompre et de dévitaliser mon escapade. Je ne devais pas mettre en danger l’édifice monumental, on devait vite me récupérer et tous les moyens étaient bons : propositions professionnelles particulièrement alléchantes, rencontres de femmes-pièges qui possédaient des pouvoirs occultes particuliers... derrière la volupté et le charme trompeurs, derrière l'apparente vulnérabilité, se dissimulaient des intentions destructrices clairement définies. On m’a d’abord gentiment fait comprendre que je me compliquais trop la vie, que tout était plus facile, plus simple et qu’il suffisait de se laisser porter par le courant, de voir les choses du bon côté, d'apprendre à “positiver”. Les “pions” étaient toujours placés aux bons endroits, comme sur un échiquier et je me retrouvais face à eux comme par enchantement. J’étais une pièce rebelle qu’il fallait paralyser dans un jus gélatineux où se mêlaient chaque fois plaisirs sensuels et autres plaisirs douteux de ce monde. Si je me laissais entrainer par la jouissance, la vanité, l’ambition, j’étais perdu.
    Fort heureusement je n’ai jamais fléchi. Chaque fois mes yeux m’ont fait voir la vérité (parfois un peu tard) que des masques, a priori sympathiques, dissimulaient tant bien que mal. Ces “agents” d’un genre très spécial étaient placés partout. Où que j’aille (j'ai voyagé en Afrique, en Asie, en Amérique latine...), chaque fois je me retrouvais nez à nez avec l’un d’eux! On ne peut oublier leur regard si particulier, si pénétrant. Avec un peu d’attention vous pourrez entrapercevoir l’un d’entre eux. Aucun mal d’ailleurs, ils sont partout et fort nombreux. Ce discours peut à première vue sembler relever du délire paranoïaque pur mais il n'en est rien. Je suis au contraire parfaitement lucide. Et celui qui ouvre les yeux ici bas sur l'univers de l'invisible devient bien vite conscient que ces forces sont partout. En fait c'est bien simple: cette planète leur appartient. C'est du moins ce qu'ils ont décidé bien avant que l'être humain ne voit le jour.

    Cet autre monde existe bel et bien et il nous surveille constamment. Vous qui me lisez, qui prétendez courir après la liberté, la connaissance, la paix, l'amour et la lumière... sans le savoir vous êtes énergétiquement ligotés. Comment cela est-il possible? Ces êtres qui nous dominent et nous surveillent sont totalement inaccessibles à nos sens, comment alors puis-je en être si sûr? Comment ai-je pu les voir? Ma médiumnité. Ma médiumnité est la clé de ma résistance. Si je n’avais pas cette double vue, en lisant un texte comme celui-ci, bien qu’intrigué, je resterais assez perplexe, définitivement enlisé dans le doute et mes besoins positivistes.

     

    Qu’est-ce que le doute? Une fonction paralysante insérée dans notre cerveau pour nous empêcher de nous éveiller à la grandeur sacrée et libératrice de la Vie (telle est sa véritable nature et fonction). Un simple code inoculé dans notre conscience, totalement programmée et programmable, par ces êtres infâmes. La plupart d’entre nous sont totalement absents à eux-mêmes, d’autres vivent leur vie à demi-conscients, mais aucun n’est réellement éveillé. La peur nous tétanise et nous bride. La peur! Encore une “belle invention” de ces impitoyables geôliers.

    Pourquoi tant de gens meurent-ils du cancer ? Pourquoi certains s’enferment-ils chez eux ? Pourquoi cette uniformisation des cultures et de la pensée ? Pourquoi ces guerres interminables au Moyen-orient ou ailleurs, ces étranges modifications climatiques? Pourquoi la langue de bois va-t-elle bon train ? Pourquoi ne parle-t-on jamais du “Mal”? Si peu de sources existent actuellement sur ces entités, sur leur nature, leurs intentions, leur organisation. Nous jouons tous avec des dés pipés.
    Au-delà des causes apparentes et des explications convenues vous rencontrez La Ruche! Le contrôle est absolu, inimaginable, pyramidal, multidimensionnel. Nous venons au monde au cœur d’un consortium totalitaire de forces occultes omnipotentes et hermétiques qui « cultivent » l’Homme avec une manifeste et absolue souveraineté le maintenant sans grande peine dans état d'égocentrisme et d'inconscience profonde. Leur pourvoir est sans limite, nous parlons ici de forces agissant directement sur la matière, la psyché et les éléments naturels. Il va s’en dire que toute forme d’opposition est définitivement vouée à l’échec et que le libre-arbitre est pure illusion.
    En effet, cette ruche est une mécanique minutieuse et parfaitement paramétrée selon les nombreux besoins des acteurs-victimes (les humains) et les besoins insatiables en énergie humaine de leurs puissants bourreaux. Nous sommes pris en tenaille au cœur d’un chassé-croisé complexe et inextricable dans lequel ces forces fondamentalement malveillantes nous abrutissent depuis notre prime enfance, nous privent de toute objectivité et lucidité, nous conditionnent au travail, et parfois, nous inoculent certaines maladies pour se débarrasser d’un corps devenu impropre à l'exploitation. Mais de quelle exploitation s’agit-il donc?

    Il est question de notre propre énergie vitale!

    Les abeilles savent-elles que leur précieuse substance se vend sous forme de pots dans les rayons de nos supermarchés? Et nous, que savons-nous aujourd’hui de cette “hyper-réalité parallèle” qui nous gouverne et nous pompe notre énergie intime?

    Vous vous croyez indemnes, libres, intègres?…

    Peut-être l’êtes-vous en effet. Il suffit pour cela de vous en persuader. Quelques mises à jour seront effectuées dans l’heure et vous penserez aussitôt être parfaitement clairs et équilibrés. Tout est possible. Nous sommes les êtres les plus manipulables et les plus auto-suggestionnables qui soient. Les publicitaires et les politiciens le savent bien.

    Derrière le voile des apparences, j’ai entraperçu le principe même de ce monde : l’anéantissement complet de toute intelligence et capacité individuelle de réflexion, quand nous devrions chacun pouvoir développer au cours de notre vie terrestre ces mêmes capacités et plus encore: nous devrions y être encouragés, comme ce fut le cas dans certaines antiques et prestigieuses civilisations. Cette destruction voulue de l’intelligence personnelle se fait au profit de la création d’un esprit unique à l’échelle planétaire, une pensée commune et uniforme, fidèle reflet de cette force invisible qui nous manipule.

    Les phénomènes de la globalisation, de la mondialisation, du “Nouvel Ordre Mondial” n’en sont finalement que la résultante logique, l'expression symptomatique, la lointaine matérialisation. Vous pouvez du reste vous en rendre compte à travers les évènements de l’actualité. Tel est la machine infernale que mon extra-lucidité a patiemment mis à jour ces dernières années et celle-ci va bon train, je lui prédis d'ailleurs de longues années de prospérité, des siècles même. Comment pourrait-il en être autrement tant que les êtres humains resteront esclaves de leurs sens limités, de leur narcissisme de leur rationalisme despotique ? “Le Diable n'existe plus” depuis l'invention de la laïcité et chacun tremble d'être qualifié d'imbécile, d'obscurantiste tout juste bon à interner s'il témoigne qu'il a perçu ces entités de l'ombre. Une chose est sûre: si l'Homme moderne ne croit plus au “Diable”, lui continue plus que jamais de croire en nous.

    Alors, si vous souhaitez sérieusement vous extraire de cette gangue et y voir clair vous aussi, un premier pas s’impose : la remise en cause de l’incroyable système inscrit en vous en lettres de feu. Il vous faudra trouver des outils efficaces pour vous épurer, vous laver intérieurement et énergétiquement (car les Forces polluent nos corps physique, mental, spirituel et énergétique, bloquant ainsi toutes nos capacités). Il vous faudra vous extraire de l'intellect cartésien et limitatif pour élargir votre champ de conscience. Pour ce faire un seul sport possible : s’arracher coûte que coûte aux “rôles” abrutissants et atrophiants que la Ruche vous a attribué. L’athlète combattif que vous deviendrez alors se passera peu à peu de tout ce qui peut le rassurer et donc le paralyser, pour découvrir enfin que se sortir de la mélasse est un art Sacré… Le sens même de la Vie est inscrit dans cet acte : s’incarner pour renaître enfin, au-delà de cette réalité corrompue.

    “ Réveille-toi et lève-toi de ton sommeil. (…)
    Souviens-toi que tu es fils de rois,
    Prends conscience de ton esclavage et du maître auquel tu es asservi.
    Souviens-toi de la perle à cause de laquelle tu t'es rendu en Egypte. ”

    Chant de la perle, texte gnostique

    Ganji Anankea

     

    (1) Bien avant que je ne découvre ma médiumnité, mon guide Iurikan m'a accompagné sur le chemin de la lucidité, de la connaissance et du dépassement de moi-même puis de la guérison énergétique. Lorsque j'ai eu transcendé mon égo (expérience de l'Éveil en 1988) et épuré parfaitement mon corps, j'ai commencé à le percevoir très clairement. Il m'a transmis en vision un jeu de tarot unique qui me permet depuis 2008 d'entrer en contact avec lui pour recevoir son éclairage de façon claire et précise. Iurikan est une entité divine, il est avant tout un véritable guide et enseignant spirituel qui incite au dépassement de soi et de l'Illusion, à la confrontation contre les forces noires, afin de recouvrir dignité, lucidité et liberté individuelle.
    (2) Pour en savoir plus, je vous invite à lire “Chroniques reptiliennes”, en fichier joint à cette newsletter
    (3) Vous trouverez des infos sur mon parcours sur www.ganjianankea-therapy.com/a-propos-de-ganji et dans mon roman autobiographique L'Éveilleur le tonnerre sur www.ganjianankea-therapy.com/livres
    (4) Pour en savoir plus, je vous invite à lire Les Fils de l'Aurore sur www.ganjianankea-therapy.com/livres
    (5) Pour en savoir plus, je vous invite à lire “Chroniques reptiliennes”


    votre commentaire
  •  

     

    Si vous vous sentez envahis par des états d’incertitudes, d’anxiété ou d’inquiétudes, vous n’êtes pas seuls. Nous continuons à naviguer dans un labyrinthe de fréquences conflictuelles au sein de notre champ énergétique collectif et beaucoup d’entre nous font l’expérience de puissantes transformations et de changements quantiques de leurs perceptions. 

     

    Nous vivons un temps où l’énergie féminine intuitive et non linéaire est dévaluée, où les manifestations pacifiques se heurtent à la violence, et où les mensonges et les duperies finissent par paraître « justifiées ». (Remarquez que l’énergie féminine ne se rattache pas uniquement au genre féminin. Au contraire, elle nous concerne tous qui expérimentons la minorité des fréquences de contrôle dominantes. Cette remarque inclut également la Nature, elle-même).

     

    Ces « fréquences guerrières » ont pour effet de créer de la confusion, de l’anxiété, de l’inertie et de la discorde en manipulant nos émotions, en noyant notre imagination et notre capacité à rêver. Les médias sont les principaux partisans pour garder les masses enfermées dans un cadre limité de troisième dimension qui réprime avec des armes de distraction massive l’accès aux royaumes intérieurs.

     

    Nous venons du futur et arrivons dans le passé pour aider la Terre à se libérer du faux-temps qui soutient la matrice de contrôle (mental). Pour briser l’enchantement du faux-temps, nous devons nous sauver nous-mêmes (sans attendre d’être sauvés) de tous ces facteurs de contrôle externes et des programmes de contrôle mental qui nous maintiennent esclaves de nos corps émotionnels.

     

    Le temps est maintenant au travail intérieur pour reconstruire l’Arche et surfer sur la vague afin d’atteindre l’autre rive de l’Océan d’illusions. À l’intérieur de l’Arche de l’Esprit Clair de Lumière, se trouve une immense bibliothèque qui contient les archives de la connaissance oubliée, perdue et cachée.

     

    À nouveau au bord du précipice, nous rejouons des scènes d’autres mondes où demeurent les possibilités de plonger notre planète dans les mêmes scénarios vécus en Atlantide, sur Mars ou Maldek. Le temps opère en spirale, apportant les mêmes circonstances dans notre temps présent. La tâche de Ceux qui ont entendu l’Appel consiste à rediriger l’énergie et à créer, depuis leur être intérieur, une nouvelle vision du Monde.

     

    doublesphere

     

     Pacal Votan et les planètes perdues

     

    Nous vivons sur une planète du libre arbitre où vivent des personnes qui adorent le désordre et le chaos et d’autres qui aiment l’ordre et l’harmonie. Même dans le chaos apparent, subsiste toujours un ordre ou une harmonie cachée.

     

    Le “Retour au Temps naturel” est le message clé de Pacal Votan dont la tombe fut découverte en 1952, il y a 64 ans. Pacal Votan était une émanation de la conscience solaire. Sa mission spéciale fut appelée la Victoire de la Guerre des Cieux sur Terre. La Guerre des Cieux fait référence aux diverses étapes de l’expérimentation du libre arbitre. Son œuvre ne sera achevée que lorsque l’Ordre naturel sera de retour sur Terre. (Voir The Arcturus Probe – La Sonde Arcturus – José Argüelles).

     

    Cette année, les élections américaines ont lieu en Kin 64 : Graine jaune cristal. C’est le temps d’UNIVERSALISER LA CONSCIENCE. Dans un tour de Tzokin (260 jours), nous célébrerons la Nouvelle Année des 13 lunes, qui correspond aussi au Kin 64 : Graine jaune cristal. Bien sûr, 64 est un nombre clé dans le code ADN.

     

    Nous assistons au niveau mondial, à une interprétation continue des pouvoirs abusés des quatre « Planètes de Babylone » afin que ces derniers puissent être maîtrisés et purifiés comme le prévoit le Télektonon de Pacal Votan (amené à la connaissance par Valum Votan / José Argüelles) :

     

    Maldek : Tabou du sexe
    Mars : Peur de la mort
    Jupiter : Abus de pouvoir / Fausse spiritualité
    Saturne :  Cupidité monétaire. Voir article, “World Events and Lost Planets” (prochainement en français sur ce site).

     

    Ce sont des indices qui montrent le travail intérieur qui doit être fait en ces temps : 1) Nettoyer et mettre à jour les perceptions concernant le sexe et nos relations (y compris nos dépendances et tout ce qui touche notre corps physique en général). 2) Nettoyer et mettre à jour les perceptions concernant les peurs, la guerre et la mort (désarmez-vous et apprenez à canaliser vos émotions instables). 3)  Nettoyer et mettre à jour les perceptions concernant le pouvoir et la spiritualité (Effacez les fausses perceptions de l’Esprit et trouvez votre véritable essence).  4)  Nettoyer et mettre à jour les perceptions concernant le système monétaire et l’abondance.

     

    De cette manière, les événements mondiaux peuvent être recadrés et perçus comme des éléments qui viennent aiguiser notre intelligence, augmenter notre discernement et affûter notre capacité à percevoir à travers l’illusion. Il faut toujours une friction pour aiguiser la lame.

     

    Don Juan, le chaman Yaqui indien mexicain, tenait à Carlos Castaneda les propos suivants :

     

    “ Nous sommes face à un prédateur venu des profondeurs du cosmos qui a pris le contrôle sur nos vies. Les êtres humains sont ses prisonniers. Ce prédateur est notre seigneur et maître. Il nous a rendus dociles et sans défense. Si nous voulons protester, il supprime nos protestations. Si nous voulons agir de manière indépendante, il exige que nous obéissions, sinon… J’ai tourné autour du pot tout ce temps, en insinuant que quelqu’un nous détenait prisonniers. En effet, nous sommes prisonniers ! « 

     

    Qui nous détient prisonniers ?

     

    Au final, tous les êtres, tous les groupes, tous les pouvoirs de contrôle sont des champs de force énergétiques qui tentent de dresser des barrières autour de notre conscience, afin que nous ne puissions pas accéder à notre être supérieur. Personne ne peut contrôler notre mental, notre vie psychique ou émotionnelle si nous ne lui donnons pas notre accord. Nous ne sommes pas ici pour faire partie du troupeau. Nous nous situons au-delà de toutes les étiquettes limitantes qui divisent.

     

    we-simply-are-elohimsBien que nous ayons parfois la sensation d’être petits et dénués de pouvoirs, nous habitons dans un royaume imprégné de Mystère. Des changements soudains dans les courants de conscience peuvent re-sculpter rapidement les pensées et comportements.

     

    Tout est finalement un voyage intérieur et le véritable défi consiste à se changer soi-même. La désillusion extérieure nous appelle à revenir à notre essence et à écouter à nouveau. Lorsque nous agissons ainsi, ces Forces puissantes nous assistent. La Force universelle agit dans un domaine au-delà de la conception humaine. A la fin, toute vie doit revenir à l’Ordre naturel après avoir interprété toutes les permutations du chaos (le désordre). Tout cela fait partie du processus de transition de la Biosphère à la Noosphère. Tout peut arriver. Tout est possible.

     

    La conscience solaire
    the-golden-sourceKin 60 : Soleil jaune galactique termine le cycle de 812 jours de conscience solaire (4 novembre 2016).  Rejoignez-nous pour une méditation mondialement synchronisée en Kin 60, le 4 novembre  : Allumez l’Esprit planétaire. Pour vous aider à vous accorder à la Conscience solaire, nous avons créé dans l’appli TimeSpace un quatrième volet qui permet de porter son attention sur le Soleil. Relaxez-vous et profitez de l’expérience !  Vous pouvez télécharger l’appli ICI..

     

    Pour cultiver son être dans une nouvelle fréquence de temps, il existe 28 voies tous les 28 jours, répétées treize fois par an. Activez-vous galactiquement maintenant. Si vous débutez et souhaitez en apprendre davantage téléchargez Stopping Time (bientôt dispo en français en attendant parcourez les bases sur le site www.13lunes.fr… Y’a déjà de quoi faire !!!!).  

     

    ………….

     

    Remarques destinées aux praticiens de l’ordre synchronique :

     

    Le 18° jour de la lune auto-existante (4) est le jour dédié à Toutânkhamon. Sa tombe fut découverte le 4 novembre 1922 en Kin 70 : Chien blanc harmonique. Le Psi chrono pour ce jour est aussi le Kin 70. Et, 70 jours se sont écoulés entre la mort de Toutânkhamon et son enterrement.

     

    70 + 70 = 140.  140 est la clé de la tombe de Pacal Votan.  70 est aussi un nombre essentiel, car l’étoile Sirius est également connue sous le nom de l’étoile du Chien pour son importance dans la constellation du Canis Major (ou Grand chien). L’année dans le Calendrier des 13 lunes débute le 26 juillet, jour du lever héliaque de l’étoile Sirius.

     

    Sirius est également associée à la déesse Isis (la Grande Mère de toute la Nature). Certaines légendes affirment que les inondations du Nil furent causées par les larmes que Isis (la Grande Mère de toute la Nature) a versé après le meurtre de son mari, Osiris, par son frère Seth. La première nouvelle lune qui a suivi la réapparition de Sirius dans le ciel (après sa disparition à l’horizon pendant 70 jours) fut établie comme le premier jour de la Nouvelle Année. Cette légende est symbolisée par le voyage de Isis et Osiris dans l’inframonde. Sirius représente la déesse Isis qui a donné naissance au fils de dieu Horus (l’œil qui voit tout).

     

    Selon la tradition orale de la tribu des Dogons, une race d’un peuple venu du système de Sirius, appelée les Nommos a atterri sur terre dans une arche il y a des milliers d’années. C’est les Nommos qui transmirent la connaissance de Sirius B à la tribu des Dogons, qui pour eux, agit comme un remplisseur d’espace à l’endroit où réside maintenant notre Soleil. (Pour en savoir plus sur les Dogons et Sirius, lisez Sirius Mystery by Robert K.G. Temple (1977).

     

    timespace-logo

     

    Article paru sur le blog de Stephanie South –

     

    la Reine rouge (apprentie de José Argüelles – Valum Votan)


    votre commentaire
  • 108 est considéré comme le nombre le plus précieux en numérologie, métaphysique et symbolique. Mais pourquoi 108 est si important ?

    Parmi les théologies orientales, on dit qu'il y a 108 émotions, 36 du présent, 36 du passé et 36 du futur.

    Dans l'hindouisme, il y a 108 noms pour chaque dieu.

    Dans le bouddhisme, on considère qu'il y a 108 chemins vers Dieu, et en revanche, 108 souillures ou péchés.

    Les mantras sont chantés 108 fois, et 108 salutations du soleil sont exécutées par les Yogis sur solstices et équinoxes.

    En sanskrit il y a 54 lettres, chacune avec une forme masculine et féminine, ce qui fait 108 caractères.

    108 représente la trinité divine du temps: 1 symbolise la singularité du présent, 0 le néant du passé et 8 l'infini du futur. Et en tant qu'outil méditatif, 108 décrit un chemin simple vers un état méditatif, car notre conscience passe de 1 (le présent), à 0 (le néant) à 8 (l'ensemble infini).

    [Note L. SM : il y a 108 perles dans les bracelets de prières tibétains, 108 = 1+0+8 = 9
    Pour en comprendre l'immense importance, lisez :

    et

    ]

    Mais ces célébrations de 108 ne sont que la pointe de l'iceberg théologique.

    L'orchestration céleste de la Terre, du Soleil et de notre Lune est basée sur le rapport proportionnel divin de 108 - quelque chose qui était apprécié par les anciens bien avant que les astronomes modernes ne fassent les calculs.

    Par exemple, le diamètre de la Terre à l'équateur est de 7926 milles alors que le diamètre du Soleil est environ 108 fois celui de la Terre à l'équateur: environ 865 000.

    La distance moyenne entre la Terre et le Soleil est de 108 fois le diamètre du Soleil: 93 020 000 milles.

    La distance moyenne entre la Terre et la Lune est de 238 800 milles, soit 108 fois le diamètre de la Lune: 2180 milles.

    Par ce positionnement astronomique, divin et miraculeux, 108 symbolise l'ordre céleste et la perfection.

    Fait important, en tant que symbole métaphysique, 108 représente aussi les trois principaux types d'énergie et de mouvement dans le yoga, le mouvement méditatif, le Tai Chi et les arts martiaux.

    Dans les arts martiaux chinois, l'acupression, ainsi que dans les techniques de combat indien, il y a 108 points de pression principales, et de nombreuses formes de Tai Chi ont 108 mouvements.

    En fait, l'un des premiers systèmes de yoga à être apporté à l'ouest, les cinq rites tibétains de Rajeunissement, contient 108 mouvements de respiration coordonnée.

    108 et le flux d'énergie mobile

    108 symbolise des formes de mouvement, qui s'appliquent particulièrement aux pratiques méditatives comme le Tai Chi.

    1 symbolise le mouvement linéaire, 0 symbolise le mouvement circulaire et 8 symbolise le mouvement en spirale.

    Il y a des circonstances dans lesquelles une énergie ou une autre est plus appropriée, mais en général l'énergie spirale est la plus puissante. Le mouvement en spirale est une combinaison de l'énergie droite masculine et de l'énergie circulaire féminine. La combinaison de ces deux éléments crée un écoulement en spirale.

    Le plus souvent, la plupart des gens se déplacent de façon linéaire; nous les humains sommes des êtres très linéaires et droits. Imaginez un déplacement plus détendu et moins allongé et moins linéaire, pour intégrer le flux circulaire et enlever les sauts et les arrêts qui sont parfois présents dans le mouvement linéaire.

    Lorsque nous pratiquons le mouvement de manière lente et consciencieuse, comme dans le Tai Chi, nous pouvons nous détendre et circuler plus facilement sans les points d'arrêt que le mouvement linéaire tend à engendrer.

    La fluidité du mouvement circulaire continu n' a pas de point d'arrêt et permet ainsi à notre énergie de circuler dans nos mouvements. Les mouvements circulaires sont normalement beaucoup plus efficaces, et sont certainement moins susceptibles de causer des blessures lorsque nous sommes à notre façon, et de se blesser en nous étirant trop.

    La combinaison d'un flux droit et circulaire produit des mouvements en spirale et de l'énergie. L'énergie en spirale est la plus haute forme d'énergie dans les arts martiaux parce qu'elle a tendance à écraser l'opposition.

    Les mouvements linéaires fonctionnent dans une direction. Les mouvements circulaires peuvent incorporer deux plans d'énergie, ou l'énergie de deux directions, ou deux plans. Mais une spirale est une combinaison d'énergie linéaire et circulaire et peut agir sur trois plans directionnels de l'opposition, et est donc le plus puissant et écrasant au sens de l'équilibre à l'opposition.

    L'énergie spirale intègre la force qui interagit avec le plan auquel nous faisons face et applique une force sur les plans verticaux et horizontaux. Plus nous intégrons dans l'art martial des potentiels circulaires et en spirale, plus nous sommes capables de gérer une force qui autrement causerait un déséquilibre.

    Les trois formes d'énergie - linéaire, circulaire et spirale - sont reconnues dans les arts martiaux, mais cette compréhension ne se limite certainement pas à l'application de la force par les arts martiaux. L'idée qu'il y a des mouvements linéaires, circulaires et spirales est moins théorique et plus vibratoire. Par exemple, les bactéries, qui sont soumises aux mêmes vibrations, se forment de la même manière que cet aspect du 108. Les bactéries se présentent sous trois formes: tige, cocci (linéaire), rond et spirale. Le pire des petits désagréments auxquels les humains doivent faire face a tendance à être la spirale: l'énergie spirale.

    Intégrer l'immobilité

    En plus du mouvement et de l'énergie linéaire, circulaire et en spirale, il y a aussi un quatrième aspect non dit, celui de l'immobilité. Le Tai Chi peut être la pratique du flux et du mouvement dynamique, mais l'une des pratiques les plus puissantes du Tai Chi et du Chi Gung est l; immobilité. Ceci se fait le plus souvent dans la position de méditation du Pilier Universel. Vingt minutes de silence, c'est aussi profondément habilitant que vingt minutes de mouvement dynamique.

    Pour profiter de cette pratique, appliquez les principes du Tai Chi de relaxation, de posture et de déblocage des articulations, l'attention des genoux étant au-dessus des pieds, l'immobilité et la relaxation au fur et à mesure que la tension est relâchée. Tenez vos mains devant vous, paumes face à vous à environ hauteur du cœur dans une position détendue.

    Une telle immobilité dynamique peut être sans cesse affinée, mais au début, on peut remarquer qu'il faut relâcher les épaules, replier le coccyx et maintenir l'alignement des genoux sur les pieds, et non pas au-delà des orteils. Respirez de manière détendue et imaginez une circulation douce de l'énergie interne.

    Vingt minutes d'immobilité, c'est aussi profondément habilitant que vingt minutes de mouvement dynamique. Et peut-être, de la même façon que lorsque nous intégrons une compréhension de l'immobilité ainsi que le flux d'énergie linéaire, circulaire et en spirale dans notre mouvement physique, nous pouvons mieux gérer les forces d'opposition évidentes - que ce soit nos adversaires dans les arts martiaux ou les déséquilibres qui nous causent des blessures dans l'activité physique - nous pourrions aussi appliquer ce concept pour mieux traiter avec des adversaires moins évidents, presque invisibles. Si nous intégrons dans notre vie quotidienne des potentiels de 108, d'immobilité et de mouvements linéaires, circulaires et en spirale, nous pouvons mieux gérer non seulement les rencontres conflictuelles, mais aussi tout ce qui nous est lancé - qu'il soit intellectuel, émotionnel ou métaphysique.

    108 étapes pour être dans la zone

    Vous voulez en savoir plus sur la relation métaphysique du 108, et comment il peut vous aider à vivre "dans la zone"? Consultez le livre d'Ethan Indigo Smith 108 Steps to Be in The Zone.

    Dans ce travail, Ethan fournit un ensemble de 108 pratiques méditatives et étapes vers la découverte de soi et l'amélioration individuelle, y compris des techniques pour développer l'équilibre, la transmutation de l'énergie sexuelle et l'amélioration du soi.

    Le travail d'Ethan sur la méditation atteint un niveau de qualité raréfiée si nécessaire à l'écriture métaphysique et à l'enseignement. Les 108 Étapes sont simples et profondes, riches de détails et d'analogies qui apportent les vérités intérieures des diverses traditions à l'utilité dans le temps présent. L'écriture d'Ethan... présente un système qui peut être utilisé pour révéler sa nature intérieure et les vérités que nous cherchons tous tôt ou tard." ~ Laura Peppard, fondatrice et directrice du Reno Psychic Institute.

    Par Ethan Indigo Smith

     
     

    votre commentaire
  • L'article qui suit est un travail que l'Alliance nous a été demandé de faire de toute urgence et qui est entreprit par de nombreux travailleurs de la lumière. C'est une recompilation du fameux livre "La Loi de Un" de façon a ce qu'il soit plus accessible à tous.

    La Loi de Un a été canalisée par un groupe de chercheurs dans les années 1980 aux États Unis et c'est la base de la majorité des travaux de David Wilcock et de nombreux autres chercheurs de vérité.

    La Loi de Un (ou Loi Une) n'a jamais donné d'informations qui ont pu se révéler fausses dans le temps, bien au contraire... Certaines informations scientifiques contenues dans la Loi de Un et qui paraissaient complètement hallucinantes dans les années 80 au vu de la compréhension scientifique de l'époque, se sont révélé exactes des années après sa parution grâce aux récentes découvertes en physique quantique.

    Compilation de Gérard Blannder :

    "Loi de UN actualisée et épurée retranscrite par notre frère connu sous votre distorsion sous le nom de Gérard, à notre demande transmise par nos sœur et frères Arcturiens qui communiquent avec lui et lui ont demandé ce travail. Ceci dans le but que le peuple de la terre y accède le plus facilement possible."

    G.B.

    Les Atlandes

    Questionneur: Je m'interrogeais sur l'avènement de la civilisation de l'Atlantide et de la Lémurie, sur la façon dont ces civilisations se sont produites, et d'où viennent-elles?

    Ra: Je suis Râ. C'est la dernière question de ce travail. Les civilisations de l'Atlantide et de la Lémurie n'étaient pas une mais deux. Examinons d'abord les entités Mu.

    Ils étaient des êtres de nature quelque peu primitive, mais ceux qui avaient des distorsions spirituelles très avancées. La civilisation faisait partie de ce cycle, vécu au début du cycle à un moment où il y a environ cinquante-trois mille [53 000] de vos années. C'était un lieu utile et inoffensif qui a été lavé sous l'océan lors d'un réajustement des plaques tectoniques de votre sphère sans action propre. Ils ont exposé ceux qui ont survécu et atteint de nombreux endroits dans ce que vous appelez la Russie, l'Amérique du Nord et l'Amérique du Sud. Les Indiens dont vous êtes venus à ressentir une certaine sympathie dans vos déformations sociales complexes sont les descendants de ces entités. Comme les autres incarnés de ce cycle, ils sont venus d'ailleurs. Cependant, ces entités particulières ont été en grande partie tirées d'une planète de deuxième densité qui, en raison de l'âge de son soleil, a eu quelques difficultés à atteindre des conditions de vie de troisième densité. Cette planète était de la galaxie Deneb.

    La race atlante était un complexe social très conglomérat qui a commencé à se former il y a environ trente et un mille [31 000] ans dans le passé de votre illusion de continuum espace/temps. C'était une société à croissance lente et très agraire jusqu' à environ quinze mille [15 000] de vos années passées. Il atteignit rapidement une haute compréhension technologique qui lui permit d'utiliser l'infini intelligent de manière moins informative. On peut ajouter qu'ils utilisaient aussi de l'énergie intelligente, manipulant grandement les afflux naturels de l'indigo ou du rayon pinéal de l'énergie divine ou infinie. Ainsi, ils ont pu créer des formes de vie. C'est ce qu'ils ont commencé à faire au lieu de guérir et de perfectionner leurs propres complexes esprit/corps/esprit, en tournant leurs distorsions vers ce que vous pouvez appeler le négatif.

    Il y a environ onze mille [11 000] de vos années, la première des guerres, ce que vous appelez les guerres, a causé environ quarante pour cent de cette population à quitter la densité au moyen de la désintégration du corps. Le deuxième et le plus dévastateur des conflits s'est produit environ dix mille huit cent vingt et un [10 821] ans dans le passé, selon votre illusion. Cela a créé une configuration bouleversante et la grande partie de l'Atlantide n'était plus inondée. Trois des groupes atlantes à orientation positive ont quitté ce lieu géographique avant cette dévastation, se plaçant dans les régions montagneuses de ce que vous appelez Tibet, Pérou et Turquie.

    Avez-vous de brèves questions avant la clôture de la réunion?

    Questionneur: Comment ont-ils fait cela? Qu'est-ce qui leur était nécessaire pour y parvenir?

    Ra: Toutes les entités susmentionnées étaient conscientes, à travers la mémoire, des compréhensions atlantes liées à l'utilisation des différents centres d'afflux d'énergie complexe esprit/corps/esprit pour atteindre la porte de l'infini intelligent.

    Questionneur: Je comprends, d'après les documents précédents, que cela s'est produit il y a 75 000 ans. C'est alors que notre processus d'évolution de la troisième densité a commencé. Pouvez-vous me raconter l'histoire, n'évoquant que les points de développement, disons, qui se sont produits au cours de ces 75 000 ans, à des moments ou à des moments particuliers où l'on a tenté d'augmenter le développement de cette troisième densité?

    Ra: Je suis Râ. La première tentative pour aider vos peuples fut à l'époque soixante quinze mille ans [75 000]. Cette tentative, il y a soixante-quinze mille [75 000] ans, a déjà été décrite par nous. La prochaine tentative a été d'environ cinquante-huit mille [58.000] de vos années, en continuant pendant une longue période dans votre mesure, avec ceux de Mu comme vous appelez cette race ou l'esprit / corps / esprit complexe social. La prochaine tentative a été longue à venir et s'est produite il y a environ treize mille [13 000] de vos années lorsque des informations intelligentes ont été offertes à ceux de l'Atlantide, ceci étant du même type de guérison et de travail cristallin dont nous avons parlé précédemment. La prochaine tentative a été celle d'il y a onze mille [11 000] ans. Il s'agit d'approximations car nous ne sommes pas totalement en mesure de traiter votre système de mesure continue espace-temps. C'était dans ce que vous appelez l'Égypte et nous en avons parlé. Les mêmes êtres qui sont venus avec nous sont revenus environ trois mille cinq cent [3 500] ans plus tard afin de tenter d'aider le complexe social esprit/corps/esprit sud-américain une fois de plus. Cependant, les pyramides de ces villes ne devaient pas être utilisées de manière appropriée.

    Par conséquent, cela n' a pas été poursuivi. Il y a eu un atterrissage il y a environ trois mille [3 000] de vos années aussi dans votre Amérique du Sud, comme vous l'appelez. Il y a eu quelques tentatives d'aider vos peuples il y a environ deux mille trois cent [2 300] ans, ceci dans la région de l'Egypte. Le reste du cycle, nous n'avons jamais quitté votre cinquième dimension et avons travaillé dans ce dernier cycle mineur pour préparer la récolte.

     

    Questionneur: Merci beaucoup. Je m'excuse d'avoir été aussi stupide en posant mes questions, mais cela m'a bien éclairci. Je vous remercie.

    Puis, au cours du deuxième cycle majeur de 25 000 ans, y a-t-il eu une grande civilisation qui s'est développée?

    Ra: Je suis Râ. Dans le sens de la grandeur de la technologie, il n' y avait pas de grandes sociétés pendant ce cycle. Il y avait une certaine progression parmi ceux de Deneb qui avaient choisi de s'incarner comme un corps dans ce que vous appelleriez la Chine.

    Il y a eu des étapes positives appropriées dans l'activation du complexe énergétique des rayons verts dans de nombreuses parties de votre sphère planétaire, y compris les Amériques, le continent que vous appelez l'Afrique, l'île que vous appelez Australie, et ce que vous connaissez sous le nom d'Inde, ainsi que divers peuples dispersés.

    Aucun d'entre eux n'est devenu ce que vous appelleriez grand car la grandeur de la Lémurie ou de l'Atlantide vous est connue en raison de la formation de complexes sociaux forts et, dans le cas de l'Atlantide, de très grandes compréhensions technologiques.

    Cependant, dans la région sud-américaine de votre sphère planétaire telle que vous la connaissez, il y a eu une grande distorsion vibratoire vers l'amour. Ces entités étaient récoltables à la fin du deuxième grand cycle sans jamais avoir formé de complexes sociaux ou technologiques forts.

    Ce sera la dernière question posée à l'issue de cette séance. Y a-t-il une question à laquelle nous pourrions répondre rapidement avant de fermer, car cet instrument est quelque peu épuisé?

    Questionneur: Qui ou quel groupe a produit cet appel et quelles mesures la Confédération a-t-elle prises?

    Ra: L'appel venait des Atlantes. Cet appel était pour ce que vous appelleriez compréhension avec la distorsion vers l'aide aux autres. L'action entreprise est celle à laquelle vous participez à ce moment-là: l'impression d'information à travers les canaux, comme vous les appelleriez.

    Questionneur: S'agissait-il d'un premier appel à un moment donné avant que l'Atlantide ne devienne technologiquement avancée?

    Ra: Je suis Râ. C'est fondamentalement exact.

    Questionneur: Alors, est-ce que les progrès technologiques de l'Atlantide sont venus à cause de cet appel? Je suppose qu'il a été répondu à l'appel de leur apporter la Loi de l'Un et la Loi de l'Amour comme une distorsion de la Loi de l'Un, mais ont-ils aussi alors obtenu des informations technologiques qui les ont fait grandir dans une société si hautement technologique?

    Ra: Je suis Râ. Pas au début. À peu près au même moment où nous sommes apparus pour la première fois dans le ciel de l'Egypte* et que nous avons continué par la suite, d'autres entités de la Confédération sont apparues aux Atlantes qui avaient atteint un niveau de compréhension philosophique, devrions-nous détourner ce mot, qui était en accord avec la communication, pour encourager et inspirer les études dans le mystère de l'unité.

    Cependant, des demandes de guérison et d'autres interprétations étant faites, des informations ont été transmises concernant les cristaux et la construction de pyramides ainsi que des temples, comme vous les appelleriez, qui étaient associés à l'entraînement.

    [*Note SM : Voici la trace de l'aide que les Atlantes ont reçus de la part de Avians Bleus en Egypte :

    ]

    Questionneur: Était-il nécessaire pour eux d'avoir un complexe social unifié pour que ces visites se produisent? Quelles étaient les conditions nécessaires pour que ces visites se produisent?

    Ra: Je suis Râ. Les conditions étaient deux: l'appel d'un groupe de personnes dont le carré a surmonté la résistance intégrée de ceux qui ne voulaient pas chercher ou apprendre; la deuxième exigence, la relative naïveté des membres de la Confédération qui estimaient que le transfert direct d'informations serait nécessairement aussi utile pour les Atlantes que pour l'entité de la Confédération.

    [Note SM: Les forces de manifestation d'un groupe d'Entité unis au sein d'une vision commune est plus puissante que les forces d'inactions ayant des visions séparées ou pas de vision commune. Si le carré des forces actives au sein d'une vision commune est supérieure au groupe sans vision commune, alors c'est la manifestation du groupe ayant la vision commune qui va se densifier dans la matière. Ceci veut dire qu'actuellement sur Terre, si on est 7 milliards, un groupe uni de 90.000 Entités unies (pour arrondir) sur une vision commune remportera la manifestation dans la matière sur le reste de humains, c'est aussi ce qu'on appelle le point de basculement ou 100ème singe.
    90.000 au carré = 8.100.000.000 soit plus que le nombre d'entités incarnées sous forme humaine actuellement sur Terre.]

    Questionneur: Je vois donc. Ce que vous dites, c'est que ces entités naïves de la Confédération avaient vécu la même chose dans le passé et qu'elles faisaient la même chose pour les entités atlantes. Est-ce exact?

    Ra: Je suis Râ. C'est exact. Nous vous rappelons que nous sommes l'un des membres naïfs de cette Confédération et que nous tentons toujours de récupérer les dommages dont nous nous sentons responsables. Il est donc de notre devoir et de notre honneur de continuer avec vos peuples, jusqu' à ce que toutes les traces des distorsions de notre enseignement et de nos apprentissages aient été embrassées par leurs distorsions opposées et que l'équilibre soit atteint.

    Questionneur: Je vois. Ensuite, je vais vous donner la photo que j'ai maintenant de l'Atlantide et vous pouvez me dire si j'ai raison.

    Nous avons une condition où un assez grand nombre des entités de l'Atlantide avait commencé au moins à aller dans le sens de la Loi de Un et à vivre la Loi de Un pour que leur appel soit entendu par la Confédération. Cet appel a été entendu parce que, en utilisant la loi des carrés, il a outrepassé l'opposition des entités atlantes qui n'appelaient pas. La Confédération utilisait alors des canaux comme ceux que nous utilisons maintenant pour la communication et prenait aussi contact directement, mais cela s'est avéré être une erreur car elle était pervertie par certaines des entités de l'Atlantide. Est-ce exact?

    Ra: C'est correct à une exception près. Il n' y a qu'une seule Loi. C'est la Loi de Un. D'autres soi-disant lois sont des distorsions de cette loi, certaines d'entre elles sont primordiales et les plus importantes pour que le progrès soit compris. Cependant, il est bon que chaque soi-disant loi, que nous appelons aussi "voie", soit comprise comme une distorsion plutôt que comme une loi. Il n' y a pas de multiplicité à la Loi d'Un.

    Ce sera la dernière question de la durée de ce travail. S'il vous plaît, posez la maintenant.

    Questionneur: Quelle était la seule question que j'allais poser et à laquelle je pouvais penser? Pourriez-vous me donner l'espérance de vie moyenne de la population atlante?

    Ra: Je suis Râ. Comme nous l'avons dit, la durée de vie moyenne est trompeuse. Les Atlantes étaient, au début de leur expérience culturelle, habitués à vivre entre soixante-dix [70] et cent quarante [140] ans, ce qui est bien sûr approximatif. En raison du désir croissant de pouvoir, la durée de vie a diminué rapidement dans les derniers stades de cette civilisation et, par conséquent, l'information de guérison et de rajeunissement a été demandée.

    Vous avez des questions avant la fermeture?

    Questionneur: Vous parliez hier du premier contact établi par la Confédération au cours de notre troisième grand cycle. Vous avez dit que vous apparaissiez dans le ciel égyptien en même temps, approximativement, l'aide a d'abord été donnée à Atlantis. Pouvez-vous me dire pourquoi vous êtes allé en Egypte et votre, disons, orientation d'attitude et de pensée quand vous êtes allé pour la première fois en Egypte?

    Ra: Je suis Râ. Au moment où vous parlez, il y avait ceux qui ont choisi d'adorer le dieu soleil à tête de faucon que vous connaissez comme complexe sonore vibratoire "Horus". Ce complexe sonore vibratoire a pris d'autres complexes sonores vibratoires, l'objet d'adoration étant le disque solaire représenté dans une certaine distorsion.

    Nous avons été amenés à passer un peu de temps, comme vous voudriez l'appeler, à scruter les peuples à la recherche d'un intérêt sérieux équivalant à une quête avec laquelle nous pourrions apporter notre aide sans porter atteinte. Nous avons constaté qu' à cette époque, le complexe social était assez contradictoire dans ses soi-disant croyances religieuses et, par conséquent, il n' y avait pas d'appel approprié pour notre vibration. Ainsi, à ce moment-là, que vous connaissez comme environ dix-huit mille [18 000] de vos années passées, nous sommes partis sans passer à l'action.

    Questionneur: Je vois. Alors à ce moment-là, vous ne les avez pas contactés. Pouvez-vous me dire la même chose - répondez aux mêmes questions que celles que j'ai posées lors de votre prochaine tentative de contacter les Égyptiens?

    Ra: Je suis Râ. La prochaine tentative a été prolongée. Cela s'est produit sur une période de temps. Le lien, ou centre, de nos efforts était une décision sur nos parties qu'il y avait un appel suffisant pour essayer de marcher parmi vos peuples comme des frères.

    Nous avons déposé ce plan devant le Concile de Saturne, en nous offrant nous-mêmes comme des "Wanderers" orientés vers le service du type qui atterrissent directement sur les plans intérieurs sans processus incarnés. C'est ainsi que nous avons émergé, ou matérialisé, dans des complexes physico-chimiques représentant le plus fidèlement possible nos natures, cet effort étant d'apparaître comme des frères et de passer un temps limité en tant qu'enseignants de la Loi de Un, car il y avait un intérêt toujours plus grand pour le corps solaire, et cela vibre en accord avec nos distorsions particulières.

    Nous avons découvert que pour chaque mot que nous pouvions prononcer, il y avait trente impressions que nous donnions par notre être même, qui confondaient les entités que nous étions venus servir. Après une courte période, nous nous sommes éloignés de ces entités et avons passé beaucoup de temps à essayer de comprendre comment mieux servir ceux à qui nous nous étions offerts dans l'amour/lumière.

    Ceux qui étaient en contact avec cette entité géographique, que vous connaissez sous le nom d'Atlantide, avaient conçu les potentiels de guérison par l'utilisation des entités pyramidales. En examinant cette question et en procédant à des ajustements pour tenir compte des différences dans les complexes de distorsion des deux cultures géographiques, comme vous voudriez bien les appeler, nous sommes à nouveau allés devant le Conseil, en présentant ce plan au Conseil comme une aide à la guérison et à la longévité de ceux qui vivent dans la région que vous connaissez sous le nom d'Égypte. De cette façon, nous espérions faciliter le processus d'apprentissage tout en proposant une philosophie articulant la Loi de l'Un. Encore une fois, le Conseil a approuvé.

    Il y a environ onze mille [11 000] de vos années, nous sommes entrés, par la forme-pensée, nous corrigeons cet instrument. Nous éprouvons parfois des difficultés en raison de sa faible vitalité. Il y a environ huit cinq [8.500] ans, après avoir soigneusement réfléchi à ces concepts, nous sommes retournés, sans jamais repartir en pensée, aux domaines de la forme-pensée de votre complexe vibratoire planétaire et avons considéré pendant certaines de vos années, comme vous mesurez le temps, comment construire correctement ces structures.

    La première, la Grande Pyramide, a été formée il y a environ six mille [6 000] ans. Ensuite, dans l'ordre, après cette exécution par la pensée du bâtiment ou de l'architecture de la Grande Pyramide en utilisant le plus, disons, local ou matériel terrestre plutôt que le matériel de forme pensée pour construire d'autres structures pyramidales. Cela s'est poursuivi pendant environ quinze cents [1 500] de vos années.

    Pendant ce temps, l'information concernant l'initiation et la guérison par le cristal était donnée. Celui que l'on appelle "Akhenaton" qui était capable de percevoir cette information sans distorsion significative et pour un temps, émouvant, disons, le ciel et la terre afin d'invoquer la Loi de Un et d'ordonner le sacerdoce de ces structures en fonction des distorsions de l'initiation et de la véritable guérison compatissante. Cela ne devait pas durer longtemps.

    Lors de la dissolution physique de cette entité de votre plan physique de troisième densité, comme nous l'avons déjà dit, nos enseignements se sont rapidement pervertis, nos structures revenant à l'usage de ce qu'on appelle les "royaux" ou ceux qui ont des distorsions vers le pouvoir.

    Questionneur: Merci. La façon dont j'ai l'intention de continuer avec ce livre est de poursuivre le dernier cycle de 25 000 ans dans lequel nous nous trouvons maintenant et peut-être étudier un peu les conditions de la quatrième densité et, par conséquent, trouver de nombreux endroits où nous pouvons retourner et approfondir la Loi de l'Un. Le premier matériel que j'attends n'est pas trop profond par rapport à la Loi de Un. J'espère entrer dans de plus grands domaines philosophiques de la Loi de l'Un dans des sessions plus avancées afin de faire le progrès matériel pour qu'il soit compréhensible. J'espère que je suis dans la bonne direction.

    Lors de la dernière session, vous avez mentionné qu'au cours de ce dernier cycle de 25 000 ans, les Atlantes, les Égyptiens et les Sud-Américains ont été contactés, puis la Confédération est partie. Je crois comprendre que la Confédération n'est pas revenue depuis un certain temps. Pourriez-vous me parler des raisons, des conséquences et des attitudes concernant le prochain contact avec ceux qui sont ici sur la planète Terre?

    Ra: Je suis Râ. Dans le cas des Atlantes, les élargissements sur la base des informations fournies ont eu pour effet de fausser ces activités en faveur du bellicisme, ce qui a entraîné la seconde catastrophe atlante finale, soit une catastrophe de dix mille huit cent vingt et un [10 821] de vos années passées, au fur et à mesure que vous mesurez le temps.

    Beaucoup, beaucoup ont été déplacés en raison d'actions sociétales sur l'Atlantide et sur les zones de ce que vous appelleriez des déserts nord-africains vers lesquels certains Atlantes étaient partis après le premier conflit. Les changements de la Terre se sont poursuivis à cause de ces bombes nucléaires et d'autres armes à cristaux, qui ont coulé les dernières grandes masses terrestres il y a environ neuf mille six cent [9 600] de vos années.

    Dans les expériences égyptiennes et sud-américaines, les résultats, quoique moins dévastateurs, étaient aussi éloignés de l'intention initiale de la Confédération. Il était clair, non seulement pour nous, mais aussi pour le Conseil et les gardiens, que nos méthodes n'étaient pas adaptées à ce domaine particulier.

    Notre attitude était donc celle de la prudence, de l'observation et des efforts continus pour découvrir de façon créative des méthodes par lesquelles le contact de nos entités pouvait être utile avec le moins de distorsion et surtout avec le moins de possibilités de devenir des perversions ou des antithèses de nos intentions dans le partage de l'information.

    Questionneur: Voulez-vous dire que les enseignants de votre vibration ou densité ont pu se manifester à la Chambre des Reines pour enseigner à ces initiés, ou avez-vous voulu dire autre chose?

    Ra: Je suis Râ. Dans notre système, les expériences vécues à la Chambre des Reines étaient solitaires. A Atlantis et en Amérique du Sud, les enseignants ont partagé les expériences de la pyramide.

    Questionneur: Alors, la grande pyramide sous-marine au large de la côte de Floride est-elle l'une des pyramides d'équilibrage que Ra a construites ou un autre complexe de mémoire sociale et, si oui, laquelle?

    Ra: Je suis Râ. Cette pyramide dont vous parlez était une pyramide dont la construction a été assistée par des entités de sixième densité d'un complexe de mémoire sociale travaillant avec les Atlantes avant que nous ne travaillions avec les Égyptiens, comme vous les appelez.

    Questionneur: Dans cette session j'ai pensé que nous commencerions le Livre Deux de la Loi Un, qui se concentrera sur ce que nous considérons comme le seul aspect important de notre être.

    Cependant, Jim s'est senti obligé de poser deux questions que lui a posées Paul Shockley, et je vais d'abord poser à ces deux-là, au cas où vous seriez en mesure d' y répondre avant que nous commencions vraiment. Première question est la suivante: Paul Shockley présente canalisation-correction, Paul Shockley est en train de canaliser la même source que Edgar Cayce canalisé, et Paul a reçu des informations qu'il a participé à la conception et la construction des pyramides égyptiennes. Pouvez-vous nous dire quel était son rôle dans cet effort?

    Ra: Je suis Râ. C'était dans votre continuum espace/temps deux périodes et deux vies. Le premier d'une nature physique à travailler avec des entités de la Confédération dans ce que vous connaissez sous le nom d'Atlantide, soit environ treize mille [13 000] de vos années passées. Cette mémoire, dirons-nous, étant intégrée dans l'inconscient du complexe esprit/corps/esprit de cette entité en raison de son désir extrême de se souvenir du service de guérison et de polarisation possible par les mécanismes du cristal et du guérisseur chargé.

    La deuxième expérience étant environ mille [1000] années plus tard, au cours desquelles l'expérience de cette entité a préparé, dans une certaine mesure, la conscience du peuple de ce que vous appelez maintenant l'Egypte, qu'ils ont été en mesure d'offrir la vocation qui a permis à ceux de notre complexe de mémoire sociale de marcher parmi vos peuples. Au cours de cette expérience de vie, cette entité était de nature sacerdotale et enseignante et a réussi à se souvenir, sous une forme semi déformée, des apprentissages/enseignements des expériences pyramidales atlantes. Ainsi, cette entité est devenue un bâtisseur de la pensée archétypale de la Loi de Un avec une distorsion vers la guérison qui a aidé notre peuple à introduire cela dans une manifestation physique à ce que vous appelleriez une période ultérieure dans votre mesure du temps.

    Traduction, relecture et rajouts L. Stopmensonges.com

    Merci pour votre soutient et partages de notre travail, pour nous soutenir financièrement :


    votre commentaire
  •  

    Les peurs engendré lors de la pratique de la sexualité Sacrée.

    Lorsque nous goûtons pour la première fois à la sexualité sacrée, il peut se crée une peur panique chez l' un des partenaires.

    En effet, le feu déclenché par cette énergie vient dissoudre tout les anciens résidu de la matrice vaginale ainsi que les mémoires du corps de souffrance lié aux anciennes relations.Tout ce qui ne rentre pas en résonance avec notre corps de lumière est irrémédiablement détruit.

    L'un des deux, voir les deux partenaire ne comprennent pas ce qu'il se passe, n'ont aucune notion de cette nouvelle forme de sexualité, qui ne se place pas au niveau de l’ego mais du Soi, de l'Âme, et beaucoup on peur de répéter cette approche et chercherons à tout prix à retourner dans d'anciens schémas, dans des repères qu'ils connaissent, chercherons à réalimenter le corps de souffrances de ces anciennes énergies basses fréquences.

    La sexualité sacré ne s’opère que lorsque de profonds sentiments d'amour réciproques sont présents chez les deux partenaires. Mais dans beaucoup de cas peut amener à une forme de dénie, du aux repères d'identification au corps de souffrance (ego), et provoquera fuite, panique, dénie des sentiments qui ne prennent plus leur sources dans le corps de souffrance mais le Soi, l' Âme.

    Simeria

     

    « Lorsque l’énergie sexuelle se déploie dans le corps d’une femme, la kundalini semblable à un serpent s’éveille et commence à se dérouler. Cela ressemble tout à fait à un serpent qui sort de son enroulement – un mouvement en rondeurs, qui part en spirale vers le haut. C’est ce mouvement qui va vous ouvrir à l’inconnu. Un phénomène curieux mais très clair dans la danse céleste est que l’énergie vous demande d’avoir confiance, d’abandonner complètement tout contrôle. Lorsque la kundalini commence à bouger, cela peut donner l’impression d’un courant qui ondule depuis la base du corps et qui monte. Elle peut vraiment bouger comme un serpent qui se déroule. Mais ce serpent, c’est la kundalini, la force universelle de vie. C’est l’ouverture à l’énergie de votre essence.

    En bougeant à travers votre corps, elle va mettre en mouvement l’énergie qui est prête à être transformée. Il peut en résulter des sensations physiques, des sentiments et émotions qui vous traversent, parfois fugitivement, parfois sur de plus longues périodes de temps. Si vous voulez permettre à la danseuse céleste de se manifester, tout ce que vous pouvez faire alors est de vous en remettre, dans la confiance et l’ouverture, au flux de votre propre force vitale. Cela peut vous donner l’impression que votre corps bouge avec des façons qui ne vous sont pas familières. Vous pouvez même ressentir des émotions que vous ne savez pas situer. C’est là la nature de la danse céleste. Elle vous amène au-delà du connu, au-delà du sentiment de soi qui vous est familier. C’est là, d’après mon expérience, une qualité essentielle du féminin. Lorsque nous nous ouvrons au féminin, nous accueillons la forêt sombre qui est au cœur de notre être. Nous entrons dans l’inconnu. Nous faisons preuve de notre bonne volonté à ne pas savoir : ne pas savoir où nous allons, ni même savoir que nous sommes là – à un moment donné de ce que nous vivons.

    Soyez même prête à laisser tomber tout attachement à votre apparence. Il m’est souvent arrivé dans la danse céleste avec un partenaire que l’homme ensuite, ou à ce moment-là, dise quelque chose sur le changement total qui se produisait dans mon apparence physique. Prenez-en considération à quel point, en tant que femmes, nous sommes attachées à notre apparence. Nous mettons une grande énergie à contrôler cette dimension de notre être. Nous évaluons et jugeons qui nous pensons être en fonction de ce que nous voyons dans le miroir. Notre identité égotique, notre sentiment de nous-mêmes, prend forme autour de la façon dont nous percevons notre reflet. En réalité, vous et moi ne sommes pas des formes fixes. Nous sommes des vagues d’énergie qui bougent et vibrent en permanence. Nous ne sommes pas ce que nous pensons. Nous avons des corps énergétiques qui vont bien au-delà des limites du corps physique. La danse céleste va vous demander d’être prêtes à abandonner de telles identifications, dans le ciel sans limites.

     

    Lorsque les vagues de l’énergie sexuelle commencent à monter dans le corps de la femme, cela déclenche spontanément dans tous ses muscles une danse de la création. Ses muscles bougent légèrement, sans effort ; ils expriment pleinement la jubilation, l’énergie qui circule à travers eux. À un moment donné, l’énergie arrive au chakra du cœur. La félicité qu’une personne ressent lorsque la kundalini remplit son cœur est difficile à décrire. C’est la pleine et délicieuse force d’amour qui monte en vous pour vous emplir sans fin. Lorsqu’on fait l’expérience de l’amour inconditionnel à ce degré de plénitude, il veut jaillir de nous. Chez une femme, l’énergie va de son propre gré bouger dans ses bras : ils vont commencer à flotter en l’air et s’animer en une danse spontanée de création. La kundalini court réellement dans tout notre corps, elle nous fait lever les bras et transporte tout notre être ».

    Shakti Mari Malan

     
     

    votre commentaire
  • Liste des minéraux par système cristallin
     

    Liste des minéraux par système cristallin

     
     
     
     
    CUBIQUE(=Isométrique)
     
    * analcime * alabandine * almandin * andratite * argent * argentite * arsénolite * bétafite * bindheimite * Binnite * bixbyite * boléite * bornite * cafarsite * carrolite * chalcotrichite * chromite * chlorargyrite * cobaltite * cuivre natif * cuprite * diamant * emplectite * fer natif * fluorine * franklinite * freibergite * gahnite * galène * gersdorffite * grenat * grossulaire * halite * haüyne * helvite * lazurite * leucite * linnaéite * magnétite * microlite * noséane * uvarovite * or * panabase * pentlandite * pharmacosidérite * platine natif * plomb natif * pollucite * pyrite * pyrochlore * pyrope * pyrostilpnite * rhodizite * salmiac * schalblende * sénarmontite * skuttérudite * smaltite * sodalite * sperrylite * spessartite * sphalérite * spinelle * stibiconite * sylvite * tennantite * tétraédrite * thorianite * ullmannite * uraninite * villiaumite * zincite QUADRATIQUE (=Tétragonal)
    * anatase * apophyllite * autunite * braunite * calomel * cassitérite * chalcopyrite * cumengéite * diaboléite * dipyre * hausmannite * leucite * litharge * luzonite * mellite * méta-autunite * méta-torbernite * minium * monazite * nagyagite * phosgénite * plattnérite * powellite * pyrolusite * rutile * scapolite * scheelite * stannite * stolzite * thorite * torbernite * umangite * uranocircite * vésuvianite * wulfénite * xénotime * zeunérite * zircon
     
    HEXAGONAL
     
    * afghanite * aigue-marine * apatite * bastnaésite * bénitoïte * béryl * cacoxénite * cancrinite * connellite * corindon * covellite * émeraude * goshénite * goyazite * graphite * greenockite * gyrolite * hanksite * hédyphane * héliodore * hétèrogénite * hydrocérusite * iodargyrite * jérémejévite * milarite * mimétite * mixite * molybdénite * morganite * néphéline * nickéline * pyromorphite * pyrosmalite * pyrrhotine * rubis * saphir * tellure * vanadinite * wurtzite * zincite * zinkénite TRICLINIQUE
    * albite * alunogène * analcime * amblygonite * andésine * astrophyllite * axinite * babingtonite * chabasite * chalcanthite * chalcosidérite * cookéite * copiapite * cornubite * cuprosklodowskite * disthène * gyrolite * Heulandite * inésite * kaolinite * kermésite * Labradorite * microcline * okénite * pectolite * picropharmacolite * Polyhalite * rhodonite * Römérite * sérandite * talc * tridymite * turquoise * ulexite * ullmannite (pseudocubique) * vauxite * wéloganite * wollastonite
     
    MONOCLINIQUE
     
    * acanthite * actinote * adulaire * aegyrine * allanite * annabergite * arsénopyrite * augite * aurichalcite * azurite * bayldonite * béraunite * biotite * borax * brazilianite * brochantite * calavérite * carnotite * chalcocite * chlorite * chondrodite * chrysocolle * chrysotile * clinochlore * clinoclase * clinozoisite * colémanite * cornwallite * creedite * crocoïte * cryolite * damourite * datolite * devilline * diopside * épidote * érythrite * euclase * ferbérite * fibroferrite * garniérite * gibbsite * glaubérite * glauconie * gypse * halotrichite * harmotome * hedenbergite
     * herdérite * heulandite * hornblende * hubnérite * huréaulite * hydrozincite * jadéite * jamesonite * kasolite * kermésite * kunzite * langite * laumontite * lazulite * leadhillite * legrandite * lépidolite * linarite * liroconite * livéingite * ludlamite * malachite * manganite * mélantérite * microcline * millarite * mispickel * monazite * montmorillonite * muscovite * nacrite * natron * neptunite * orpiment * orthose * paralaurionte * pennine * phlogopite * phosphophyllite * piémontite * polybasite (pseudohexagonal) * pseudomalachite * psilomélane * pyrrhotite * réalgar * riebeckite * romanéchite * rosatite * rosélite * sainfeldite * sanidine * scolécite * semseyite * serpiérite * sphène * spodumène * staurotite * stilbite * sylvanite * talc * ténorite * trémolite * tridymite (pseudohexagonal) * triplite * tyrolite * uranophane * uranotile * vanularite * vermiculite * vivianite * whewellite * wolframite
     
    ORTHORHOMBIQUE
     
    * adamite * andalousite * andorite * anglésite * anhydrite * anthophyllite * aragonite * arsénopyrite * atacamite * aurichalcite * barytine (barite) * bertrandite * bismuthinite * boehmite * boracite * boulangérite * bournonite * brookite * calédonite * carnalite * célestine * cérusite * chalcosite * chalcostibite * childrénite * chrysobéryl * columbo-tantalite * conichalcite * cordiérite
    * cyanotrichite * danburite * descloizite * diaspore * duftite * dumortiérite * dyscrasite * énargite * enstatite * epsomite * euchroïte * francevillite * goethite * grandidiérite * hambergite * hémimorphite * hypersthène * ilménite * ilvaïte * lépidocrocite * libéthénite * marcassite * monticellite * nadorite * natrolite * olivénite * olivine * pérovskite * planchéie *prehnite * renardite * romanéchite * scorodite * sillimanite * soufre A * staurotide (monoclinique, pseudo-orthorhombique) * stibine * stéphanite * strontianite * thénardite * thomsonite * thulite (zoïsite rose, norvège) * topaze * triphylite * tungstite * tyuyamunite * valentinite * variscite * wavellite * withérite * zoïsite
     
    RHOMBOÉDRIQUE (=TRIGONAL)
     
    * aérinite * alunite * améthyste (trigonal) * ankérite * antimoine * arsenic natif * beudantite * bismuth * brucite * calcite * calcédoine * chabasite * chalcophyllite * cinabre * cobaltocalcite * corindon * dioptase * dolomite * dravite * elbaïte * eudialite * hématite * jarosite (pseudohexagonal) * magnésite * millérite * nitratite * phénacite * proustite * pyrargyrite * quartz (trigonal) * rhodocrosite * scolécite * schorl * sidérite * smithsonite * stichite * tourmaline * willémite
     
    Cette liste est la propriété exculsive de www.geowiki.fr . Merci de leur signaler toutes modification de la liste.
     
     
     
     

    votre commentaire
  • La Magie du Chaos (en. Chaos Magic) apporta un nouvel essor à l’ésotérisme classique qui paraissaient vieillissant. Dans ses bagages, elle inventa et réactualisa un certain nombre de chose, notamment le concept et l’usage des Sceaux Magiques, les antiques  » Signe Kabbalistique « .

    Le Sigil (lat. sigillum) désigne à l’origine une signature/sceau. Sous sa forme moderne, le sigil est un mot ou nom qui est volontairement caché (crypté) aux yeux profanes et auquel on accorde un pouvoir magique. Il peut être créé de façon entièrement graphique ou sur une base mathématique.

    Au XXème siècle, les Sigils magiques sont la plupart du temps des concentrations visuelles de la volonté du magicien, pratique semblable à ce que l’on peut retrouver en Orient avec les Invocations basé sur les Bija (sk. Siddham) ou la création de Tulpa (Forme-Pensée). Ce concept fut créé par le peintre et occultiste Austin Osman Spare qui mit au point une méthode par laquelle une Intention magique basée peut être rendue sous forme d’un dessin que le magicien va intégrer à sa propre psyché.

    La Magie du Chaos enseigne la création de Sigil depuis l’alphabet courant avec des méthodes d’élimination de lettres puis d’assemblage instinctif ou artistique. De leur côté les traditions antiques préconisaient plutôt le cryptage du nom sur la base des Kaméa (Carré magique). Technique de substitution que l’on retrouve dans d’autre culture comme par exemple avec la Rose Hébraïque des Rose-Croix ou les Yantra hindou.

    hagalaz cercle
    Hagalaz, la Rune Matrice

    Dans le cas des runes, on préféra se référer à l’ancienne méthode bien qu’aucune source ne mentionne l’usage de carrés magiques chez les civilisations scandinaves. C’est donc une création complètement moderne et personnelle. Après une longue réflexion et pas mal de test, j’ai développé deux outils que j’utilise pour certains travaux de magie runique.

    Le premier est un Hexagone magique d’ordre 2 qui comprend les 24 runes du Futhark Ancien. Je l’utilise pour occulter les Noms de Dieux ou des Mot de Pouvoir qui sont écrit et vocalisé en Vieux Norrois. Par exemple, je n’écris pas Odin mais Óðinn, Thor devient Þórr etc…

    Le second est un Carré magique d’ordre 6 qui comprend donc 36 cases. Celui-ci est vraiment particulier et n’a rien d’académique. Il se décompose ainsi :

    1. position 1 à 24 : Futhark ancien
    2. position 24 à 33 : ajout des runes du Futhorc anglo-saxon
    3. position 33 à 36 : ajout de 3 variations de certaines runes du Futhorc

    Ainsi grâce à ce carré magique je peux travailler sur des mots en français et en anglais car tous les lettres et phonèmes usuels y sont restitués.


    Hexagone magique : Futhark


    T-hexagon_2-nombre T-hexagon_2-futhark T-hexagon_2-lettre

    L’Ordre des Runes (Futhark) est une question sans réponse. Car cela ne correspond à aucun autre alphabet, y compris ceux qu’on utilise (Etrusque, Viel Italique, Latin etc…) comme des origines possibles pour certaines runes. J’affectionne personnellement cet hexagone magique car il possède des propriétés intéressantes et mystiques :

    • le Coeur de la figure est composé des 6 premières runes du Futhark : ᚠ ᚢ ᚦ ᚨ ᚱ ᚲ
    • son Développement est bâti sur la Rune Matrice Hagalaz ᚼ
    • l’hexagone magique est basé sur des Triangles
    • la Récurrence des Chiffre 3, 5 et 9 qui sont Sacrés pour les scandinaves
    • certaines Relations entre les runes issues du placement sont remarquables
    T-hexagon_2-maths

    La Somme de l’Hexagone est 300 soit 3. La Somme du Coeur donne 21 soit 3. La Somme des 6 cases formant l’Hexagramme est 108 soit 9, chiffre magique par excellence. Les Lignes horizontales et diagonales de 5 cases donnent 75 soit 12 soit 3. La Somme des Grand Triangles de 3 cases donnent 54 soit 9. La Somme des cases formant la Bordure donne 171 soit 9. Les autres propriétés (deux dernières figures) sont basées sur le chiffre 5.

    Du point de vue pratique, l’usage ne diffère en rien des autres Kaméa. Chaque lettres à une valeur numérique du a son positionnement dans l’alphabet. Partant de ce constat on peut substituer chaque chiffre composant l’hexagone par une lettre. En reliant les points formés par le mot choisi, on obtient le Sigil.

    Un exemple avec Erilaz ᛖ ᚱ ᛁ ᛚ ᚨ ᛉ en Vieux-Norrois. Ce mot peut être traduit par Magicien ou Seigneur des Runes, il a donné le mot Latin Heruli désignant par la suite une partie du Peuple Germanique, les Hérules.

    T-hexagon_2-futhark-sigil T-hexagon_2-futhark-sigil2

    Le Sigil ainsi formé peut être placé au Centre d’un Talisman comprenant d’autres runes traduisant une Invocation ou tout autre chose. Il est à noté que par convention le sens est indiqué par trois éléments typographique : le point étant le début et la croix, la fin.


    Carré magique : Futhorc révisé


    Magic-square_6-nombre Magic-square_6-rune Magic-square_6-lettre

    Les plus observateurs auront immédiatement reconnu le Carré Magique du Soleil bien connu des Hermétistes. La figure centrale met en évidence la position des 24 runes du Futhark dans l’ensemble. Comme tout bon Carré magique, celui-ci possède aussi quelques propriétés intéressantes et mystiques :

    1. la Somme de l’ensemble donne 666 (réduit à 9), un chiffre mystique par excellence.
    2. la Somme de chaque lignes horizontales, verticales ou diagonales donne 111 soit 3.
    3. les deux enceintes extérieurs (colonnes ou lignes) comprennent 4 runes soit 8 pour les ensembles verticaux ou horizontaux.
    4. le Coeur du Carré est mystique et positif. On y retrouve Sowilo ᛊ associé à Laguz ᛚ, soit la Vitalité Débordante. Ainsi que Ingwaz ᛝ associé à Elhaz ᛉ, que l’on pourrait traduire par Protection Débordante. La Somme de chacun des couples est égale à 37.
    5. la répartition des runes fait que les deux lignes centrales comprennent l’Aett de Tyr, (Dieu-Seigneur) dans son intégralité
    6. la progression est ordonnée avec un début à 1 et une fin à 36, qui d’ailleurs se réduit à 9

    Il existe d’autres propriétés mathématiques à découvrir sur l’ensemble ou sur les 24 premiers chiffres, à vous de chercher. La façon de l’utiliser est la même que précédemment à la différence qu’il est destiné à écrire des mots du langage courant dont nous n’avons pas de correspondance en Vieux-Norrois. Pour l’exemple, j’ai pris le Mot Futhark car sa répartition au sein du carrée est remarquable.

    Magic-square_6-rune-sigil Magic-square_6-rune-sigil2

    Il est possible de suivre la même démarche avec le Futhark récent à 16 runes (Carré magique d’ordre 4). Si le sujet vous intéresses, l’équipe développement de l’association a publié une très bonne application d’Apprentissage des Runes sur le Play Store d’Android (voir Futhark). Vous trouverez en Annexe une liste des Mots de Pouvoir ainsi que des Noms des Dieux.

    Annexe des fichiers

    Sources de l'article

     
     

    votre commentaire
  • Ce que l’on désigne aujourd’hui sous le terme « Tradition nordique » regroupe l’ensemble des croyances et pratiques spirituelles des anciens peuples scandinaves et germaniques. Lui donner un point d’origine n’est pas chose aisée mais archéologues et historiens s’accordent pour situer sa naissance vers 1800 av. J.-C. environ. Cette tradition remontant donc à l’Age du Bronze fut dans son premier essor Chamaniste et Animiste. Il n’existait aucun Dieux, dogmes ou lieux de cultes précis, comme en témoigne les quelques récits historiques qui nous sont parvenus :

    Les Germains du nord n’ont ni druides qui président au culte des dieux, ni aucun goût pour les sacrifices, ils ne rangent au nombre des dieux que ceux qu’ils voient et dont ils ressentent manifestement les bienfaits, le soleil, le feu, la lune. Ils n’ont même pas entendu parler des autres. Jules César, De Bello Gallico, VI, 21 (50 av. J.-C.)

    chariot-of-the-sun-trundholm

     

     

     

     

     

     

    Le char solaire de Trundholm, daté du premier âge du bronze soit aux alentours de -1400

    Ils répugnaient à présenter leurs Dieux sous formes humaines, ils leur semblent peu convenable à la grandeur des habitants du ciel, ils leurs consacrent les bois, les bocages et donnent le nom de Landvaettir à cette réalité mystérieuse que leur seule piété leur fait voir. Aucun de ces peuples ne se distingue des autres par rien de notable, sinon qu’ils ont un culte commun pour Nerthus c’est-à-dire la Terre Mère, et croient qu’elle intervient dans les affaires des hommes et circule parmi les peuples. Tacite, Germania, IX, 3 (an 98)

    Un certain nombre d’auteurs du Nordisme et du Celtisme mettent en exergue une croyance ancestrale commune en une Grande Déesse Mère de la création et de la vie, en harmonie avec les forces et les éléments naturels qui régissent l’univers.

    Cependant avec l’évolution du schèma social (de la tribu vers le clan) et surement influencé par les échanges avec d’autres peuples, cette croyance se changea doucement en un modèle classique et hiérarchisé tel qu’on le connait aujourd’hui.


    Les croyances Vikings


    Au IIème siècle, les grands principes (archétypes) découlant de la Nature (et de l’Homme lui-même) furent séparés pour évoluer vers une représentation anthropomorphique des Dieux. Le Panthéon nordique ainsi créé trouva son apogée sous l’ère Viking (793 – 1066).

    À l’origine « les pères des Vikings » croyaient en une Déesse Mère et aux grandes forces naturelles que sont le soleil, l’eau, la terre, l’air, le feu et la vie, qu’ils ont représentés plus tard par la création d’un panthéon qui compte notamment Odin (Yggr, le redoutable), Odr (fureur) Thor (tonnerre), Jord (terre), Frigg, Freyja (femme), Fjörgyn (il/elle, qui favorise la vie), Sól (la soleil), Máni (le lune), Baldr et Freyr, (seigneur), Surtr (noir du feu), Mímir (mémoire), Bragi (parangon), Logi/Loki (flamme), … et le grand arbre Yggdrasill. Les Landvaettir sont les esprits tutélaires des lieux naturels tels que les collines, arbres, cascades, pierres… Régis Boyer

    409px-Georg_von_Rosen_-_Oden_som_vandringsman,_1886_(Odin,_the_Wanderer)

    Odin le Vagabond – Georg von Rosen 1886

    Les croyances vikings d’avant la christianisation sont mal connues. La mythologie viking fut réinventée de toutes pièces par les moines chrétiens, lors de la période normande. De même, au XIIIème siècle, des auteurs islandais comme Snorri Sturluson (1179 – 1241) et Saxo Grammaticus (v. 1150 – v. 1220) s’efforcèrent de reconstituer un panthéon organisé autour de quelques grands dieux, mais deux siècles de conversion au christianisme et d’éradication de l’ancienne foi ont laissés beaucoup d’erreurs dans leurs chroniques.

    Pour comprendre la Tradition nordique et sa puissance, il est capital de pleinement saisir les valeurs chamaniques qui y sont profondément ancrées. Le Panthéisme des début a enfanté des principes importants qui sont à la base de la Société et la Moralité nordique.

    Les Vikings par exemple ne sont en aucun cas des fatalistes subissant le destin (Wyrd). Ce sont avant tout des combattants et des hommes libres qui décident de leur sort au risque de déplaire aux dieux. Ils croient également à la magie et à la divination pour percer les projets de leurs ennemis, des dieux et des forces tutélaires. On peut changer le cours des évènements, anticiper sur le destin, et donc le modifier, car rien n’est écrit définitivement.

    Les Scandinaves ont toutefois un profond respect pour les dieux car ils les étaient considérer comme des proches parents. Beaucoup se disaient même être de leur lignage et en avoir hérité de leurs dons. Il n’existe donc aucune véritable séparation entre le Monde des Dieux, des Héros et celui des Hommes. Néanmoins et à ce titre les vikings se devaient de respecter un code d’honneur inhérent à leur prestigieuse lignée qui était représentée par une force tutélaire qu’ils nommaient la Hamingja.

    Toujours en suivant ces héritages chamaniques, un statut particulier était accordé aux peuples invisibles de la Nature, à la femme, ainsi qu’à certains animaux sacrées (totem), comme l’ours, le cheval, le sanglier et le corbeau. Ceux-ci se voyaient attribuer des pouvoirs fabuleux et possédaient une place importante dans les rituels et les traditions.


    Ásatrú, le paganisme nordique


    Même si historiquement la Religion nordique a disparu avec la conversion au Christianisme, ses Traditions, ses Rites et sa Magie ont perdurées jusqu’à nos jours. Cette connaissance du Peuple (Folklore) trouva sa résurgence à travers l’Ásatrú signifiant littéralement « foi en les Ases ». Cette nouvelle religion s’inscrit dans un mouvement appelé Reconstructionisme qui vise à faire revivre les religions ethniques qui existaient avant l’arrivée des religions monothéistes. N’étant pas structuré, les Ásatrúar croient (métaphoriquement ou non) en un certains nombres de préceptes communs :

    yggdrasil3154a7f5

    – La croyance en l’existence des neuf mondes représentés par l’arbre Yggdrasil.

    Soit Ásgarðr, (le monde des Ases), Ljösláfheimr (le monde des Elfes lumineux), Vanaheimr (le monde des Vanes), Jötunheimr (le monde des géants), Miðgarðr (le monde du Milieu, c’est-à-dire la Terre), Muspellsheimr (le monde du feu), Nilfheimr (le monde des brumes), Svartalfheimr (le monde des Elfes sombres), Helheimr (un des royaumes de la mort).

    – La croyance générale en de « nobles vertus » en guise de code d’éthique.
    – La croyance en un panthéon divin propre aux peuples scandinaves (Ases et Vanes).
    – La croyance en un panthéon mineur (les elfes dit Alfar, les Valkyries, les Landvættir, etc.).
    – Le culte des ancêtres.
    – Le pouvoir magique et divinatoire des runes (voir Les Runes : Origine & Usage)
    – L’utilisation de symboles spécifiquement scandinaves.

    Le marteau de Thor Mjollnir, le valknut, Irminsul, le fylfot, la croix odinique, cœur de Hrungnir, etc.

    deloraine_irminsul 135-1 165641_340
    Irminsul
    Mjollnir
    Valknut

    La modernité étant incompatible avec l’organisation clanique d’antan, certains rites et fonctions furent donc réactualisés. Ainsi les Ásatrúar se réunissent actuellement en petits groupes nommés Kindred (en. parenté). Les Kindreds ne sont pas sans rappeler les assemblés Þing (en. thing) datant de l’époque Viking.

    Lorsque ces réunions prennent un aspect rituel, un maitre de cérémonie temporaire peut être désigner parmi l’assemblée : le goði. Le goði (vieux-norois dieu) est historiquement le chef de clan qui de part ses fonctions procède au cérémonies, mariages etc… Les Kindreds actuels étant fondés sur la démocratie, il n’existe pas de chef et il ne faut pas voir le goði comme un prêtre. C’est juste un membre qui est temporairement investi d’une fonction divine.

    Le Kindred est aussi le moment d’échanger sur sa foi ou sur le monde, et la coutume populaire associée est celle de la libation avec le Symbel (ou Sumbl). Le symbel est un rite autrefois nommé drekka mini (boire à la mémoire de) dans lequel une boisson est passée d’une personne à l’autre d’une assemblée réunie en cercle.

    symbel

    Photographie © J. Martire

    Selon un rituel précis, on consomme une bière forte « mungát » spécialement brassée à laquelle on a ajouté du miel. Le maître de la maison prononce des paroles sacrées (gandr) sur la corne avant de la faire circuler. D’après les sagas, il existe trois façons de boire : sveitardrykkja (boire une seule gorgée à tour de rôle), tvímenningr (boire en couple chacun une moitié de corne) et einmenningr (boire seul la corne en entier) .

    En dehors de tout les aspects et pratiques personnelles (divination, magie runique, autel personnel) que peuvent prendre l’Asatru, il existe aussi des cérémonies de groupe qui sont qualifiées de sacrées ou magiques. Parmi les plus connues, on distingue les Blót (sacrifice) et le Seidr (pratiques chamaniques).


    Blót, du Sang pour les Dieux


    Le Blót était un sacrifice offert aux Dieux dans l’optique de s’en accorder les faveurs. Il se déroulait au cours d’une cérémonie festive mêlant banquet (blótveizla), libation (symbel) et augures. La plupart du temps, on y effectuait une mise à mort rituelle d’animaux comme le cochon ou le cheval. La viande était ensuite bouillie tandis que le Sang (considéré comme magique) était répandu sur les statues des Dieux ou sur les participants eux-même.

    Le rôle du Sacrificié était très important et dans ce sens, il arriva qu’en cas de grande détresse sociales (famine, guerre etc.), des participants se portent volontaire pour le bien de la communauté. Ce fut le cas du roi Domalde de la dynastie suédoise des Ynglingar qui se sacrifia pour que les récoltes soient abondantes et nourrissent son peuple.

    Après le sacrifice, le banquet, la libation venait le temps des augures et des serments solennels (voeux). Les hommes prenaient conseils sur leur avenir et se fixaient des objectifs pour honorer le clan et les Dieux. C’est le heitsstrenging où le paroxysme de la tension se double de l’ivresse et ainsi exalter la force vive de l’homme en communion avec la divinité.

    VårblotDe nos jours, même si le mot blót lui-même renvoie à l’idée de sacrifice, il faut désormais le prendre au sens de « vénération ». Les offrandes de sang ont été remplacées par des denrées et de l’alcool (hydromel, bière) et l’idée sous-jacente du rituel ressemble davantage à une invitation et une dévotion qu’à un sacrifice. La nourriture et la boisson seront consommées par les participants en omettant la Part des Dieux qui sera versée dans un puits sacrificiel nommé blótkelda ou dans une source sacrificielle nommée blótgröf.

    De plus, sous l’influence de la Wicca, la Roue du Temps fut inscrite avec les blót originaux (liste ci-dessous) qui se tenaient eux aussi à date fixe.

    • Le 21 mars : le Dísarblót national (à tous les neuf ans)
    • Entre le 9 et le 15 avril : Sigrblót (sacrifice pour la victoire)
    • Le 15 au 22 mai : SóknarÞing (le règlement des peines)
    • Le 22 au 30 mai : SkuldaÞing (le règlement des dettes)
    • Le 15 juin au 1er juillet : Midsumarblót – AlÞing
    • Le 21 septembre : le LeidÞing – Haustblót – Álfablót
    • Le jeudi suivant le 13 octobre : Vetrnætr – Dísarblót local
    • Le 21 décembre au 1er janvier : Jól – Jólablót

    Seiðr, la Transe chamanique


    Au sein de la Tradition nordique la Magie et la Prophétie sont plutôt du ressort des femmes car ces arts découlent directement du savoir de la déesse Freyja (dame, all. Frau).

    Freyja (Famille des Vanes) est l’archétype de la Grande Déesse, à l’image de sa mère Nerthus. C’est une Déesse Triple qui combine différents aspects bien distincts.

    Elle possède ainsi les mêmes attributs que Vénus en tant que déesse de l’amour, de la beauté et de la fertilité. Mais aussi ceux d’Hécate comme déesse de la magie et des prophéties. Et enfin ceux de Minerve en que déesse de la guerre, de la bataille et de la mort. On la considère comme la première des Valkyries. Elle accueille ainsi dans son palais Sessrumnir la moitié des guerriers tombés au combat. L’autre moitié ira rejoindre Odin au Valhalla.

    Mais Freyja est aussi la maîtresse d’Odin (chef des Ases), celle qui lui enseignât la Magie et le Chamanisme. Le Seidr serait donc l’art royal intimement lié au parèdre Freyja/Odin.

    Ainsi le seidr semble bien appartenir à la magie de type extatique. Sous l’effet du chant, de l’incantation, la sejdhkona, le sejdhmadhr (prophétesse/prophète) entrent en transes, se dédoublent, obtiennent communication et entrent en commerce avec les esprits. Régis Boyer

    Dans la société scandinave ancienne, on désignait sous le nom de « völva » ces femmes qui pratiquaient le chamanisme, la sorcellerie et la divination. Elles avaient rompues avec le Clan et vivaient à l’écart ou erraient à travers le pays en proposant leurs services.

    picte

    Olga Kurylenko joue d’une Wicce Picte dans Centurion

    Les völva (en. Wicce) inspiraient un grand respect, car elles avaient le pouvoir d’interroger les Nornes (voir Parques) et de comprendre la toile du Destin (Wyrd). Pouvoir que même les Dieux ne maitrisaient pas complètement. On dit aussi qu’elles pouvaient se changer en animal.

    La disparition des prophétesses est bien sur liée au christianisme comme le montre cet extrait du décret canonique du roi Edgar (Xème siècles) :

    Toute sorcière, toute conjureuse, tout nécroman ou toute prostituée manifestement infectée trouvée sur le territoire sera expulsée. Nous demandons à chaque prêtre d’éradiquer le paganisme et d’interdire la wilweorthunga (culte des sources), la licwiglunga (nécromancie), la hwata (divination), la galdra (magie), l’idolâtrie et toutes les abominations pratiquées par les hommes comme sorcellerie, et frithspottum (culte des bosquets) avec des ormes et autres arbres, des alignements de pierre, et toute sorte de fantômes.

    De nos jours, même si le Seidr est présent dans l’Ásatrú ce n’est qu’une reconstitution syncrétique basée sur des pratiques chamaniques actuelles (Islande, Sami/Lapon, Finlande, Russie) et des notions provenant des cultes antiques.méditerranéens.

     Voir également Article précédant : ICI

    Sources de l'article: http://institut-symbiosis.com/2014/03/renouveau-de-la-tradition-nordique/

     
     
     
     

    votre commentaire
  • Les Runes : Origine & Usage

    Parmis la multitude des alphabets « magiques » il en est un que l’on retrouve à toute les sauces : cinéma, jeux vidéos, animation japonaise et bijoux de toutes sortes. Pour le profane, les runes sont le vecteur d’une mystique pure et authentique, un alphabet sorcier parfait ne pouvant cacher en son sein que la plus puissante des magies. Suivant ce principe les groupes de musique hard rock, métal et indus nous les servent donc à toutes les sauces. Mais qu’en est-il vraiment ? Les runes c’est quoi en fait ? 


    Origine des Runes


    imagesLes runes sont l’écriture des anciens peuples Germaniques, Scandinaves et Anglo-Saxons. Au contraire des lettres de l’alphabet latin, les runes ont des noms dotés d’un sens intrinsèque appuyé d’un symbolisme complexe. Apparu vers l’an 200, elles furent utilisées en Europe du Nord jusqu’au 1er siècle.  [illustration : Futhark ancien]

    L’assimilation progressive par différents peuples fit évoluer le nombre des runes ainsi que leurs formes. De nos jours, trois de ces alphabets ont encore un usage ésotérique : le Futhark ancien à 24 runes (an 200), le Futhork anglo-saxon à 33 runes (an 800), le Futhork armaniste à 18 runes (1900).

    safe_image

    Certains auteurs pensent que les 24 runes primitives sont le résultat d’un mélange d’alphabets issu du « Viel Italique ». Ce Futhark aurait ainsi été l’alphabet des Hérules, une tribu germanique vivant dans les Alpes de la péninsule italienne durant l’Antiquité. [illustration : Futhork armaniste]

    D’autres pensent plutôt qu’elles représentant les 24 constellations visibles des anciens Scandinaves. Les Vikings font souvent mention de cette « Ligne Rune » que l’on peut retrouver sur les Bractéates (pendentif). La ligne ou plutôt le cercle runique est organisée en trois familles (ættir) de 8 runes chacune.

    La raison de l’ordre unique des runes (f.u.th.a.r.k / a.b.c.d.e) est aujourd’hui inconnue. Si la ressemblance avec les graphèmes des alphabets étrusque est un fait, la comparaison s’arrête là tant sur la valeur phonétique que sur une traduction littérale découlant du Phénicien.


    Système magique


    75324292_pL’origine des runes semblent depuis toujours auréolée de mystère. En fait, le mot « rune » lui-même révèle son utilisation secrète et magique. L’un des sens primordiaux de ce mot est « murmurer ». On le retrouve dans le viel-anglais « to rown » et l’allemand « raunen », tandis que l’irlandais et le gaélique utilise « run » signifiant quand à lui le mystère, le secret. [illustration : Ægishjálmur]

    L’Histoire nous apprend que des glyphes étrusques furent utilisés pour des opérations divinatoires en Germanie puis en Scandinavie, et cela 600 ans avant la création du Futhark. Le Runatal décrit comment Óðinn synthétisa la pensée runique au cours d’une initiation chamanique. Transpercé par sa propre lance et pendu pendant 9 jours et 9 nuits à l’arbre de monde Yggdrasill. C’est à travers la souffrance et la privation qu’il finit par découvrir le nom secret et la magie des runes.

    75324133_pÓðinn est une triple divinité, il est le dieu de la Divination, de la Magie et de la Poésie. De fait, il est le chef du panthéon nordique et le seul à pouvoir voyager entre les Mondes. Il représente ainsi l’archétype fondamental du Chaman, à la fois sorcier et devin.[illustration : Vegvísir]

    La Tradition Nordique est toujours vivante car elle s’étend sur un espace multiculturel très important : Autriche, Bohême, Suisse, Allemagne, Nord de la France, Bretagne, Irlande, Grande-Bretagne, Islande, Scandinavie, Pays Baltes et Nord de la Pologne. Même si bien sûr les noms des runes et des dieux ont évolués, leurs rôles et le symbolisme profond du système reste identique.

    Cette richesse philosophique et spirituelle découle de la multitude de textes qui nous sont parvenus à travers les Eddas & Sagas. Les textes mythologiques abordent de façon récurrente la pensée magique. L’importance des croyances est attestée par les nombreux objets magiques retrouvés : bijoux, bâtons, baguettes, heaumes, boucliers et armes.


    Outil divinatoire


    « Les auspices et les sorts n’ont pas d’observateurs plus attentifs ; pour les sorts, leur pratique est uniforme : ils coupent à un arbre à fruit un rameau qu’ils taillent de petits scions ; ils les marquent de certains signes distinctifs, puis les éparpillent sur une étoffe blanche sans ordre et au hasard ». in Germania – Chap X.

    L’Historien Tacite nous parles ici du tirage des runes qu’effectuait les Völvas (Wicce en vieil-anglais). Ces femmes vivaient hors du clan et pratiquaient le seiðr, le spá et le galdr. Selon la mythologie et les récits historiques, les völvas étaient censées posséder des pouvoirs tels qu’Óðinn lui-même, le père des dieux, faisait appel à leurs services pour connaître l’avenir.

    voyance-runes-predictions-avenir

    des runes gravés sur des galets de pierre

    D’après la légende, c’est Freyja qui enseigna l’art magique des völvas aux Ases dont seul Óðinn obtint la maitrise. Le Seiðr implique la transe prophétique et vise à percer les desseins des Nornes afin de connaître le destin du monde (Wyrd ou Örlog). Certains textes font aussi mention de sa capacité à changer le shaman en animal de façon spirituelle ou réelle.

    Le Spà concerne l’ensemble de l’usage des runes que ce soit dans un but magique (talisman) ou divinatoire (à lire : ceux de la prophétesse Heidi de la Völuspá). Enfin le Galdr désigne l’ensemble des charmes utilisés par les völvas, il y a lieu de citer, parmis les plus célèbre, ceux d’Óðinn dans le Hávamál ainsi que ceux de la sorcière Gróa du Svipdagsmál.

    De nos jours quelques groupes Ásatrú pratique encore le Seiðr en groupe, tandis que le tirage des runes fut popularisé par le courant New Age. Beaucoup de techniques ont vu le jour, et elles furent bien souvent influencées par les méthodes de tirage du Tarot divinatoire.


    Apprendre les Runes


    Il n’y a pas de méthode miracle pour apprendre les runes. Mais personnellement je pense qu’il faut les prendre au début pour ce qu’elles sont à base : un alphabet.

    Ainsi dans un premier temps, il convient d’apprendre l’ensemble des noms et leurs ordres : Fehu | Uruz | Thurisaz |Ansuz | Raido | Kenaz | Gebo | Wunjo | Hagalaz | Naudiz | Isaz | Jera | Eihwaz | Pertho | Elhaz | Sowilo | Tiwaz | Berkano | Ehwaz | Mannaz | Laguz | Ingwaz | Dagaz | Othala (on peut aussi les apprendre avec leur nom en viel anglais).

    Dans un second temps, il est important d’associer le Phonème et la Forme correspondant au Nom : F | U | Th | A | R | K | G | W | H | N | I | J | Æ | P | -Z | S | T | B | E | M | L | -Ng | D | O.

    futhark

    Graphèmes & Phonèmes

    Pour finir, il est intéressant de se laisser imprégner par les Runes en recherchant à travers leurs formes et le sens de leurs noms, le symbolisme complexe qu’elles véhiculent. Un exercice courant est l’imprégnation runique avant de se coucher : on choisit une rune, on la nomme, on prononce son phonème, on décrypte son graphème puis l’on médite sur son symbolisme profond et ce qu’il évoque en nous. Car les runes ont besoin d’être assimilées pour s’exprimer pleinement.

    Exemple : Fehu | F | Richesse | Cornes du Bétail | +++

    Par la suite la lecture des Poèmes runiques et l’usage divinatoire du Tirage des Runes peut aider à comprendre l’ensemble du symbolisme qui parfois change complètement selon la position de la rune (droite, renversée, inversée).

    Sources de l'article: http://institut-symbiosis.com/2013/07/les-runes-origine-usage/

     

     
     

    votre commentaire
  • Cristaux et couleurs

     
     
    L'énergétique est le domaine qui étudie les lois de réactions et d'interactions des êtres ou des choses les unes par rapport aux autres. La couleur est un référentiel qui permet d'aborder simplement l'énergétique car chacun de nous étudie la couleur depuis que ses yeux se sont ouverts. La couleur emplie totalement notre champ perceptif car tout est composé de couleur (même le noir est une couleur à part entière). Pour travailler la couleur, il existe différents supports, différents outils. Il en existe un extrêmement ancien mais à notre portée : les cristaux. Ils représentent la couleur à l'état brut. Les cristaux sont d'origine naturelle et vont nous permettre de toucher plus facilement nos fondements car l'être humain est composé de minéraux. Entrer en contact avec les cristaux, s'est aussi se souvenir de nos origines. Parmi les millions de nuances de couleurs existantes, nous les regroupons en 13 parties : pourpre, rouge, orange, or, jaune, vert, émeraude, turquoise, rose, bleu, indigo, violet et blanc. Les cristaux de ces couleurs amènent la fréquence vibratoire de la couleur correspondante quoique certains cristaux permettent de travailler sur plusieurs couleurs en même temps. Voici comment la couleur peut intervenir dans le processus de matérialisation.
     
    Pourpre et perception de la réalité Le pourpre est un rouge très dense presque noir. Cette couleur nous met en lien avec le monde et ainsi définit notre perception de la réalité. Nous croyons que tout le monde possède la même perception de la réalité mais chaque individu réagit différemment face à un événement. Les pierres de couleur noire, rouge ou à dominante de fer portent la vibration du pourpre. La tourmaline noire nous fait bénéficier de ses propriétés piézo-électriques pour nous reconnecter à la terre.
     
    Rouge et rapport à la matière Cette couleur est directement reliée à la vie, au sang et à la matière. Les pierres comme le jaspe rouge, le grenat ou l'hématite vont stimuler l'énergie vitale dans notre corps et activer le processus de matérialisation.
    Orange et sexualité La couleur orange est à la fois douce et chaleureuse. Cette couleur reliée au ventre nous met en lien avec notre ressenti, nos envies. La matrice que représente cette couleur est à l'origine de toute acte de création. La sexualité est un élément essentiel de matérialisation puisque elle nous demande d'écouter nos envies et de les respecter. Une sexualité mal vécue entraîne souvent des difficultés dans la matière. La cornaline est la pierre type de la chromie orange qui aide à bien écouter son ressenti et à se faire confiance.
     
    Or et lâcher prise L'or est à la fois relié à la richesse et au sacré. L'or est la chromie qui unifie tout les aspects de notre être et nous redonne notre dimension sacrée, infinie, éternelle qui permet la manifestation de notre être dans la matière. Les pierres portant la vibration de l'or sont la topaze, la pyrite, l'or natif et toutes les pierres dorées très lumineuses.
     
    Jaune et manifestation de sa puissance intérieure La couleur jaune est celle de la joie, du soleil et de notre rayonnement. Le rayonnement est notre façon de laisser notre empreinte énergétique s'inscrire sur le plan matière. Les pierres amenant la fréquence chromique du jaune sont la citrine, l'oeil de tigre, la calcite jaune, la séptaria. La calcite optique de couleur jaune amène à prendre conscience de sa lumière intérieure, prendre confiance en soi pour rayonner et manifester simplement ce que nous sommes. L'émotionnel vient ternir l'image que nous avons de nous mêmes en nous montrant certains aspects de nous-mêmes et généralement se sont les aspects les plus négatifs et non les pus avantageux. Mais la chromie jaune apporté par la citrine par exemple nous demande de nous accepter comme nous sommes, sans jugement, sans cette vision dualiste de bien ou de mal.
     
    Vert et compétition Ce vert est un vert clair qui va nous amener à explorer d'autres aspects de notre être. Notre unicité prend sa place, laissant de côté toute notion de compétition ou de contrôle des évéènements animant notre expérience de vie. Le jade, appelé pierre des empereurs, porte bien cette énergie d'ouverture et de vacuité qui nous permet tel le Bouddha d'être sans faire sans pour autant être dans la passivité qui n'aboutit à rien de concret.
    Emeraude et notion d'espace La notion d'espace est fondamentale pour matérialiser nos aspirations les plus profondes. Lorsqu'on est pris de cours par les événements, on n'a plus l'impression de créer quoi que se soit. On se sent balloté sans aucun recul. La couleur émeraude apporte cet espace intérieur pour laisser ce manifester nos aspects les plus profonds, les plus essentiels. La pierre appelée émeraude remplit parfaitement cette tâche mais d'autres pierres moins onnéreuses comme la malachite, la chrysoprase ou bien la tourmaline verte fonctionneront très bien.
     
    Turquoise et mental Le mental est le principal barrage à la matérialisation de nos désirs. Il est en fait le reflet exact de tous nos systèmes de croyance et va nous montrer de quelle manière nous orientons nos créations. Par exemple, si nous portons une croyance en la séparation du matériel et du spirituel, il y a de forte chances que nous ayons une difficulté à joindre ces deux aspects dans nos créations. Les pierres de couleur turquoise comme la pierre du même nom vont nous permettre de nous laisser guider plus facilement par notre intuition. Nous dirons davantage oui que non à tous se qui se présente à nous et qui est l'émanation de notre être. Parfois, on nous fait une proposition à laquelle il faut donner une réponse très rapidement et notre mental n'a pas le temps de peser tous les éléments. Il faut bien se fier à notre intuition.
    Rose et tendresse La couleur rose est généralement la couleur des petites filles, couleur féminine, liée à la douceur et à la tendresse de la mère. A un niveau plus profond le rose va être la couleur de l'amour inconditionnel. Le quartz rose, la kunzite, la tourmaline rose vont contribuer à soigner nos blessures affectives. L'amour étant l'énergie de création par excellence. On ne peut créer sans amour car l'amour est ce qui pousse toute chose à être et à se manifester.
    Bleu et communication Le bleu du ciel, de la mer est en relation avec notre paix intérieure. Cette paix se manifeste quand nous sommes en parfait accord entre ce que nous sommes et ce que nous exprimons. Sans quoi, une distorsion énergétique se crée. C'est ce que nous appelons communément le stress. Nous nous faisons subir quelque chose avec lequel nous sommes en total désaccord, c'est alors qu'apparaissent les premiers symptômes du stress : irritabilité, colère, jugement exacerbé, fatigue et sensation de ne plus contrôler sa vie. En fait, toute cette colère est envers nous-mêmes de ne pas remédier à la situation, de ne pas modifier certains paramètres pour mettre en phase notre intérieur avec notre extérieur. C'est par la communication que se manifeste l'énergie du bleu. Tous les problèmes de communication sont liés à des conflits internes. Toutes les pierres bleu ciel aideront à poser l'énergie de paix à l'intérieur de nous et à rendre plus fluide notre communication envers l'extérieur et surtout envers nous-mêmes.
     
    Indigo et vision juste L'Indigo est la couleur du ciel étoilé. Autant dire que l'indigo est la couleur qui nous replace dans une vision sans limite de notre être. L'indigo nous connecte à notre dimension universelle et dans l'ordre de cet univers, c'est à dire la coexistence de notre être au sein de l'univers. Souvent un placement erroné par rapport à cet univers nous place dans une situation de confrontation par rapport à ces lois fondamentales. La Loi universelle n'est que la coexistence de tout ce qui est en même temps. L'application des actions et réactions de ce qui vit. Une mauvaise perception de ce qu'est la loi entraîne une difficulté de perception de ce qui est juste. Les pierres indigo comme le lapis-lazuli, l'azurite ou la sodalite permettent d'améliorer sa vision des choses et ainsi de rendre nos créations plus en adéquation avec le reste de notre environnement. Par exemple, il est plus complexe de matérialiser un projet qui défierait les lois de l'apesanteur car ce n'est pas quelque chose de commun. Mais ce n'est pas impossible.
     
    Violet et rapport à la création Le violet est la couleur qui nous aide à harmoniser tous les aspects de notre être. Le violet est un mélange de rouge et d'indigo c'est donc ce qui relie la terre au cosmos, le matériel au spirituel. Le violet nous amène à être responsable de nos créations en étant tout simplement conscient. Le message de l'améthyste est que nous sommes créateur de notre réalité, comme un dieu est créateur de sa création.
    Blanc et transparence Le blanc est la somme de toutes les couleurs. Le blanc peut donc nous aider à intégrer n'importe quelle couleur sur laquelle nous butons ou avons des difficultés. Le cristal de roche est le compagnon idéal pour effectuer ce travail de mise en conscience du processus de création. Plus nous connaissons nos difficultés, plus celles-ci deviennent des points d'appui et nous aident à mettre en place ce que nous sommes. Par exemple si nous avons des difficultés de communication, nous savons qu'en mettant la conscience sur la manière dont nous communiquons nous améliorons considérablement notre puissance de manifestation. La transparence amplifie toujours notre puissance de matérialisation. Il suffit d'observer la création d'un diamant : il est constitué d'éléments simples (carbone) pour aboutir à la perfection des gemmes.
     
    Copyright © 2005-2010, tous droits réservés Vincent QUINQUENEAU.

    votre commentaire
  • Son & Vibrations

     

    • "Le rythme et la mélodie déterminent les émotions de toutes natures"Aristote

    Repère I

    Les Effets de la Musique

    La musique agit sur les plans de la personnalité (physique, éthérique, astrale et mentale) et c'est ce qui en fait un outil exceptionnel d'éveil et de développement personnel.Les anciens le savaient déjà depuis l'aube des temps puisqu'ils attribuaient à la musique des « vertus médicinales ».En chine, en Inde, dans la Grèce de Phytagore, nombreux sont les écrits qui traitent du pouvoir que possèdent les sons de guérir et de revigorer l'organisme. En fait, le son peut détruire aussi bien que guérir. Le Kiaï japonais, enseigné dans les arts martiaux, est un cri censé donner la mort en agissant sur les centres nerveux de l'adversaire.Dans les musiques archaïques, les sons avaient la fonction de transmettre une énergie ou une information vitale et possédaient une puissance psychique.Pour les chinois de l'antiquité, la voix était l'expression de l'être profond. Selon l'intonation, elle était un témoignage de loyauté ou d'infidélité des vassaux envers leur seigneur ; selon la tessiture, elle était de bon ou de mauvais augure pour la vie future d'un nouveau-né, etc. mais aussi, selon son timbre, elle était en relation avec l'état de santé.

    Sur le Plan Ethérique

    Le simple fait de chanter revitalise totalement le corps éthérique.Ne vous êtes-vous jamais demandé comment les moines faisaient pour se lever en pleine nuit afin d'aller chanter plusieurs heures sans se fatiguer ?L'écoute de certaines ouvres permet ainsi une régénération totale. Ainsi, les chants grégoriens structurent l'éthérique, augmentent le potentiel magnétique et la vitalité.Le « Lac des Cygnes » de Tchaïkovsky augmente le rayonnement énergétique, l'immunité et le flux magnétique.Le « Songe d'une Nuit d'Eté » de Mendelssohn structure le corps éthérique tout comme la « Passion selon St Jean » de Bach, mais, pour celle-ci, seulement en fonction de l'expérience mystique individuelle de chacun. La « Passion selon St Jean » augmente aussi la capacité de percevoir et de travailler avec les énergies subtiles.Concernant les ouvres dites « New-Age », elles restructurent le corps éthérique et permettent d'accéder au calme rapidement. Elles agissent un peu au niveau astral puisqu'il y a une réharmonisation du 3ème chakra à l'écoute de ces ouvres.

    Le son et les plantes

    En 1973, dans « La Vie Secrète des Plantes », on raconte qu'en 1966, Cleve Backster, spécialiste des détecteurs de mensonges, s'est un jour amusé à déposer une électrode de son détecteur sur la feuille d'une plante de son bureau. Il découvrit un léger frémissement de vie. Il entreprit alors de tremper la feuille dans son café brûlant. Comme rien ne se produisit, il eut l'idée de brûler une autre feuille avec une allumette. Il eût à peine le temps de penser ceci que le galvanomètre du détecteur devint fou : la plante avait capté le danger dont Backster la menaçait.Depuis ce jour, des centaines d'expériences ont été effectuées et toutes mènent à la même conclusion : les plantes ont la capacité de « penser ».Plus récemment, des expériences musicales ont été faites avec des plantes.Le terrain d'expérience était deux serres contenant la même espèce de plante. Dans l'une, la présence d'enceintes diffusant de la musique classique (Mozart, Bach) ; dans l'autre, absence totale de musique.Résultat, les plantes de la serre musicale croissaient deux fois plus que les autres. Elles étaient plus touffues et d'une bonne couleur.Les chercheurs voulurent pousser l'expérience. Ils gardèrent la première serre avec diffusion de musique classique ; mais dans la seconde serre, ils déposèrent des enceintes diffusant du « hard-rock ».Résultat, les plantes avaient poussé deux fois plus dans la première serre. Mais, dans la deuxième, les plantes avaient peu poussé et surtout d'une manière chaotique à l'instar de la musique diffusée. Elles avaient poussé dans n'importe quel sens, avec des couleurs ternes et beaucoup de feuilles étaient atrophiées.Les scientifiques en conclurent que les végétaux sont sensibles à la musique qui agit sur leur croissance et la santé de leurs cellules.

    Repère II

    Sur le Plan Astral

    Le son amplifiant ou atténuant les sentiments et les émotions, il expanse, réharmonise ou rééquilibre le corps astral.Ainsi, la « 9ème Symphonie » de Dvorak, ou « Symphonie du Nouveau Monde » libère les émotions refoulées. les vieux démons.Les travaux d'expansion de conscience peuvent être facilités grâce à la « 4ème Symphonie » de Beethoven ; tout comme par la « Symphonie n° 40 » de Mozart qui en plus permet d'avoir accès aux mémoires refoulées de l'inconscient (enfance, souvenirs familiaux, vies passées et incarnation). Le calme intérieur peut être trouvé au cours de l'écoute de cette symphonie puisqu'elle réharmonise le corps astral.Beaucoup d'ouvres facilitent les états de conscience, les « Préludes » et « Suites » de Bach ont cette qualité, elles facilitent aussi l'ouverture aux autres.Pour les personnes qui souhaitent développer l'écoute de l'autre, on conseillera la « Suite pour Violoncelle n°4 » de Bach. A l'écoute de cette ouvre, l'acte de recevoir est activé. Il convient donc aux personnes qui ont plus de facilités à donner qu'à recevoir.

    La « Messe en Si Mineur » de Bach

    Cette ouvre tient une place très importante dans ce chapitre pour la puissance de ses vibrations et son intensité psycho-spirituelle.Cette ouvre magistrale est un support d'éveil exceptionnel . Lors d'une écoute active, la couleur bleue (intériorisation) apparaît dans l'aura. Les ondes sonores agissent sur la glande pinéale, glande endocrine liée au 7ème chakra et aussi appelée épiphyse*.Elle produit une réharmonisation de la conscience à la réalité spirituelle intérieure. La conscience peut ainsi se sentir comme appelée par le Divin. Lors de l'écoute de cette « Messe » de Bach, l'aura de la personne prend l'apparence d'une trombe qui s'élève vers le ciel.Cette ouvre favorise le rééquilibrage des chakras le long de la colonne vertébrale. Elle a des effets positifs sur l'hypersensibilité entraînant le pouvoir de décision, la volonté et le discernement.Toute forme de pardon est soudain accessible puisque cette ouvre nous permet de voir le monde avec distance, de prendre de la hauteur.Ce qui nous semblait impardonnable est perçu avec un regard spirituel, plus sage. Comme si nous observions le monde de l'incarnation du haut du monde astral, du haut du 7ème chakra.

    Repère III

    Sur le Plan Mental

    Le son exerce sur le plan mental un puissant effet puisque son rôle est d'être porteur d'idée. C'est pour cela que de nombreux compositeurs ont considéré la musique comme outil de communication.Le « Boléro » de Ravel est une ouvre puissante : il accentue et densifie les pensées et les émotions. C'est à dire qu'il densifie les formes-pensées, bonnes ou mauvaises. Si vous souhaitez travailler la pensée positive avec visualisation, le « Boléro » multipliera vos chances de réussite. Mais il est déconseillé aux personnes ayant un déséquilibre psychique.La « Sonate pour Flûte » BWV 1030 de Bach et la « Suite pour Orchestre n°2 » du même compositeur permettent d'introduire la notion de gratuité et d'amour au niveau du corps mental, entraînant ainsi sa réharmonisation.

    Sons et Energies

    • "La guérison au moyen su son sera l'un des premiers développements de la technique de guérison vers la fin du 21ème siècle"Alice A. Bailey - Le Tibétain
    Chez les grecs anciens, le terme « mousikê » désignait tous les arts associés aux muses : la poésie, la musique, la danse, etc.Selon les traditions philosophiques et spirituelles anciennes, la musique est à l'origine même de l'univers. Tout viendrait du son primordial présent pendant (ou avant) le big bang créateur du monde.Selon l'évangile de St Jean : « Au commencement était le verbe et le verbe était avec Dieu, et le verbe était Dieu. Tout fût par lui et sans lui rien ne fût ».Le nom de Brahma signifie « parole créatrice » ou « verbe créateur ».Même au cours de notre descente dans l'incarnation, le son est présent puisque l'esprit construit les différents véhicules qui forment sa personnalité (mentale, astrale, éthérique et physique) en émettant pour chacun un son créateur.Chaque son émis servirait de matrice pour la construction des différentes enveloppes subtiles.Le son est donc considéré comme vecteur d'incarnation mais aussi de désincarnation.Au cours de la cérémonie de l'eucharistie dans le rituel catholique, une clochette sonne au moment où l'énergie christique s'incarne dans la matière que sont le pain et le vin.Quand à la désincarnation, elle était annoncée par le glas sonné au moment de la mort d'une personne.

    Repère IV

    Le Silence

    La pratique méditative en silence est très difficile ; il est préférable de s'entraîner avec des méditations contemplatives dans un premier temps.La contemplation auditive des sonorités naturelles est un bon début : celle de la mer, le bruit d'un ruisseau, une cascade, du vent, un chant d'oiseau, le vent dans les arbres, les cris d'animaux, le bruit de nos propres pas au cours d'une promenade, notre respiration .Après plusieurs mois de pratique vous pourrez commencer à pratiquer la méditation du silence. Certains mystiques et sujets très sensibles ont fait l'expérience des sonorités intérieures. Ces sonorités sont assimilées au « tonnerre, à un tintement de cloches, à un air de flûte ou à un bourdonnement d'abeilles ». Parfois le sujet peut entendre des chants aux voix cristallines d'une rare beauté, semblant provenir de l'univers astral.Lorsque que ces expériences sont faites, on n'éprouve pas le besoin de les exprimer car les mots ne suffisent pas à définir ce qui est ressenti à ce moment-là.

    Le Son et la Mort

    Selon Alice A. Bailey, le son devrait être utilisé au moment de la mort d'une personne afin de faciliter sa décorporation. Le travail de l'âme est bien sûr facilité par certains sons d'orgue mais « si à l'instant de la mort, on fait résonner la note répondant au diapason de la personne en cause, cela coordonne les deux courants d'énergie et fait rompre le fil de vie. »La répétition de mantra par le mourant ou son entourage permet d'introduire une énergie spirituelle directement dans la conscience du mourant.L'emploi de la parole sacrée chantée à mi-voix ou sur une note convenant au mourant faciliterait l'élévation de l'âme.L'Abbé Lamennais, lors de ses entretiens avec Franz Liszt, lui déclara que l'art était la manifestation de Dieu, que l'art ennoblissait l'humanité. Liszt, profondément marqué par sa rencontre avec cet abbé « éveillé », composa son « De Profundis », pure merveille permettant une élévation incomparable.L'art, et la musique en particulier, est un support d'élévation permettant d'entretenir ce qu'il y a de plus beau, de plus divin en nous. La musique nous permet de contacter notre conscience supérieure.Aussi, support d'inspiration, la musique permet de multiplier les potentiels créatifs. Le cerveau droit étant stimulé, les barrières du mental sont abolies et s'ouvrent alors les portes menant vers notre vrai nature, vers la lumière, le Divin.

    L'action des sons

    Repère V

    1 - Les Sons Oubliés

    Les sons pénètrent notre structure énergétique et y laissent leurs traces dont les effets peuvent être ressentis pendant plus de trente six heures. Ensuite l'action des sons agit sur la matière par le phénomène de résonance (cf. Les structures sonores holophoniques, page 17). Certains sons peuvent être retenus dans l'aura et avoir une influence désastreuse sur l'être qui ne pourra s'en débarrasser qu'en réécoutant le son impliqué. Comme par exemple cette personne habitant à proximité d'une usine. Les sons stridents des machines parvenaient jusqu'à son appartement. Ils s'imprimèrent dans sa structure et ne se dissolvèrent que lorsque la personne revécu intérieurement cette époque.Liés à un contexte émotionnellement lourd, les sons stridents illustraient cette période comme dans un film à suspens. En découvrant les sons des machines enfouis dans son subconscient (et étherique), elle se débarrassa des problèmes que ces sons avaient occasionnés jusqu'alors.

    2 - Les Sons et le Corps

    Le ventre

    Le ventre, étant lié au deuxième chakras, entre facilement en résonance avec les musiques fluides et aquatiques. Les chants de baleines ou de dauphins vont faire vibrer la structure énergétique de cette région.Les notes graves des grosses caisses, de la voix humaines ou les basses électriques seront ressenties dans le ventre en raison de la grande quantité d'eau qui s'y trouve.Les musiques comportant des sons graves, des rythmes lents et des bruits de vagues permettent de facilement se connecter au Hara (2 ème chakras). Cette connexion est importante et devrait faire partie d'un « rituel de clôture » de tout méditation car elle permet de se re-centrer.

    Les jambes et les pieds

    Pour faciliter le contact avec la terre, l'encrage et retrouver un équilibre dans notre réalité quotidienne il nous faudra écouter des musiques amérindiennes.La présence de tambours, flûtes et certains chants accentuent la connexion à la terre. Ainsi que les chants tibétains avec cors et conches.La danse sur des tambours africains assez lents et changeants (pour éviter le phénomène de transe) permettent d'éveiller l'énergie des jambes.

    La poitrine

    La flûte activant le chakra du coeur sera toujours présente dans les morceaux de musique qui agissent au niveau de la poitrine.Les flûtes indiennes ou irlandaises jouées sur un rythme lent entraîneront un sentiment de sérénité ou de joie.La Partita pour violons solo de Jean-Sébastien Bach (cité page 11 au chapitre « Sons et Couleurs ») pour la présence de ses violons. Ainsi que Le Messie d'Haendel. Les oeuvres de Vivaldi, Haendel ou Albinoni procurent les mêmes effets et agissent sur la glande du thymus (liée aux défenses immunitaires et en correspondance avec notre dimension spirituelle).

    Equilibrage du Masculin /Féminin

    Rappelons que le côté masculin correspond à la partie droite du corps et le féminin à la partie gauche.Une musique, figurant dans le répertoire classique, permet cet équilibrage, il s'agit de Schéhérazade op. 35 de Rimsky Korsakov en particulier le passage de « La mer et le bateau de Sinbad ».

    Le corps étherique

    Des musiques et mouvements fluides à connotations aquatiques vont harmoniser le champs étherique (puisque le corps éthérique est lié à l'inconscient, les eaux profondes de notre psyché).Il est dit que certains Ragas indiens de la nuit, rendant rêveurs et alertes, ont une action sur la structure étherique.

    Le corps mental

    Les structures sonores des bols chantants tibétains ont une action au niveau du corps mental tout en ré-harmonisant le corps étherique. Plus précisément ils nettoient l'aura de toutes formes-pensées négatives.

    L'action du son de certains instruments

    InstrumentsMorceaux MusicauxParties du corpsStructures énergétiques Flute "Song of the Seashore" de James Galway Poitrine Chakras cardiaque Violon Partita pour violon solo de J. S. Bach Le Messie de Haendel Vivaldi, Albinoni Poitrine Entre le 3éme et 4éme chakras,Thymus Violoncelle Bas du corps(Intestins, hanches, jambes) Hara2ème chakra Tambour Musiques amérindienneset africaines JambesPieds Sacrum1eret 2ème chakras Harpe Celtiques Calme le système nerveux Plexus solaire3ème chakra Diapason Corps étherique Bol tibétain Corps étherique et corps mental (supérieur) Clochette Corps étherique

    Repère VI

    3- Sons, Couleurs et Chakras

    Chaque son est vibration, énergie, il a donc une longueur d'onde. Et chaque couleur à aussi une longueur d'onde. Ainsi nous pouvons associer couleurs et sons.Les sons pénètrent notre structure énergétique et agissent au niveau des chakras, équilibrant les zones dysharmonieuses. C'est la raison pour laquelle émotions, souvenirs et autres surgissent lors de l'écoute de certaines musiques. Les morceaux musicaux où prédominent les sons de violon touchent une zone située entre le chakras solaire et le chakras cardiaque. C'est notamment la cas de la gavotte en rondo extraite de la Partita pour violon de J. S. Bach (BWV 1006) qui peut susciter joie ou bien déprime.Mais comme les chakras ne sont qu'énergie et vibration, ils ont aussi un son qui, lorsqu'il est prononcé, nous connecte directement à la fréquence vibratoire du chakras en question.Nous pouvons donc associer sons, notes, couleurs, chakras et éléments puisque tous sont les manifestations différentes d'une seule et même chose : l'ENERGIE.

    4 - Sons et les Cinq Eléments

    Elément terre : chakra racine

    • Sécurité/Insécurité.
    • Notes et structures basses
    • Sons rappelant l'élément terre (pierres, roches, cailloux, etc.)
    • Rythme : pulsations régulières

    Elément eau : chakra sacré

    • Calme / Nervosité
    • Sons rappelant l'élément eau (mer, lac, rivière)
    • Rythme : régulier comme les vagues ou la pluie

    Elément feu : chakra solaire

    • Amour, compréhension / Peur
    • Sons rayonnants, chaleureux, lumineux
    • Sons rappelant l'élément feu (soleil, éclair, braise, bougie)

    Elément air : chakra laryngé

    • Joie / Dépression
    • Structure musicale : en mouvement constant
    • Sons rappelant l'élément air, suscitant des mouvements larges, brutalement changeants, comme prenants une autre direction
    • Rythme : fortes fluctuations

    Elément éther : chakra frontal

    • Expression / Refoulement
    • Sons et structures suscitant la sensation d'espace illimité et de vide

    Repère 7

    Les Sons Pénétrants

    Certains instruments produisent des sons dit « pénétrants ». Ils sont appelés ainsi parce que l'onde sonore pénètre dans la structure étherique de l'auditeur, débloquant les nouds énergétiques, jusqu'à parvenir à l'intérieur de son corps physique.Parmi les instruments produisant de tels sons on trouve les gongs, les cloches, les cloches tubulaires, le verre, le cristal et les bols chantants tibétains.L'origine des bols tibétains est assez floue. Ils seraient fabriqués par des "forgerons-nomades" avec des alliages complexes de sept métaux (or, argent, nickel, cuivre, étain, fer et plomb). On leur attribue des "pouvoirs de guérison" dus à leurs vibrations élevées.La vibration sonore, riche en harmonique, peut résonner jusqu'à plus d'une minute. Lorsqu'un bol sonne, il est possible d'entendre plusieurs sons : la note de base et un autre son plus grave, sourd, pulsatile, évoquant le son sacré OM (voir « Les mantras », p. 26).Lorsque le bol est frotté, il émet un chant continu d'où son appellation : « bol chantant ».Les bols tibétains fascinent, ils font partie des très rares instruments rendant si perceptible, presque tactile, les énergies sonores.Lorsqu'un bol vibre, le son se fait énergie et élève les vibrations d'une pièce, d'un lieu ou d'une structure énergétique.Si vous faîtes résonner un bol à côté d'un corps allongé, la structure énergétique de la personne entre en résonance avec la vibration sonore et les charges présentes dans l'aura se « décrochent ». Ainsi le corps énergétique est harmonisé.Un diapason produit le même effet au niveau des nadis (ou méridiens).Tout comme les cloches tubulaires placées près d'une porte ou d'une fenêtre.

    Les Structures Sonores Holophoniques

    Elles permettent d'entrer dans des états modifiés de conscience et agissent aussi à un niveau somatique.Jacotte Cholet a travaillé à la création de ces structures sonores ou «Métamusique». Il s'agit d'un ensemble de fréquences musicales extrêmement diversifiées, composées de nombreux harmoniques et créant des mouvements vibratoires complexes. Le tout est harmonieux mais étrange.L'écoute de la « Métamusique » peut entraîner divers ressentis physiques :
    • Lors de la libération d'un blocage énergétique ; étirements, filages, aérations, brossages, pétillements, frémissements, pressions, tapotements, grattages, massages intérieurs mais aussi picotements, fourmillements, foulages, battements, martèlements.
    • Lorsque le son parcourt une structure énergétique ne comportant aucun blocage : impression d'élévation, de subtilisation, de liquéfaction, d'agrandissement à d'autres dimensions d'ouverture (un courant paraît relier les deux hémisphères cérébraux), envie de sombrer dans le sommeil ou impression de sortir de son corps.
    • Il peut aussi y avoir certaines douleurs somatiques correspondant à des organes mal irrigués énergétiquement ou dysharmonieux. En effet il semblerait que la « Métamusique » soit presque aussi efficace qu'un travail énergétique sur les auras.
    Les fréquences vibratoires sonores véhiculent une information au niveau cellulaire, agissant ainsi sur la « mémoire des cellules ». L'auditeur ressent des douleurs (légères) aux endroits qui ont été atteints (maladie, accident, etc.) qui le sont ou qui le seront.

    A quels niveaux agissent ces structures sonores ?

    Si on se réfère aux ressentis corporels cités ci-dessus, elles semblent s'activer au niveau du corps étherique. Certaines personnes très réceptives ont été jusqu'à ressentir les circuits énergétiques des points d'acupuncture.Les structures sonores agissent aussi au niveau du corps astral puisqu'à un certain moment il n'y a plus ni passé, ni présent, ni futur.Monsieur et Madame Dutheil ont étudié les structures sonores holophoniques de très près puisqu'ils les ont « testés » personnellement et leur ont consacré un chapitre entier dans leur ouvrage « La médecine superlumineuse » aux éditions Sand.Selon eux ces fréquences agissent sur le filtre cortical, ce qui tend à prouver leur action sur le corps étherique et astral.

    Repère 8

    1 - Le phénomène de résonance

    Les Dutheil citent de troublantes anecdotes concernant le phénomène de résonance.La « Métamusique » et la structure énergétique de l'auditeur entreraient en résonance l'une avec l'autre. En fonction de l'état d'harmonie ou de dysharmonie de la structure énergétique, l'auditeur entend ou n'entend pas certains sons ou fragments musicaux.« Le cas le plus étonnant reste celui d'une personne qui, écoutant chez elle et seule, une structure sonore holophonique, n'a perçu aucun son enregistré sur la bande. Croyant qu'il y avait une défectuosité au niveau de l'enregistrement, Jacotte Cholet proposa une seconde écoute de cette même bande à la personne en question, mais en sa présence. La personne perçut alors les fréquences que son organisme avait absorbé lors de la première écoute ».La « Métamusique » est aussi active auprès des animaux (chiens, chats, pur-sangs) et des plantes qui manifestent leur contentement par une sublime croissance.

    2 - Précaution et notice d'utilisation

    Accessible à tous, la « Métamusique » nécessite certaines précautions :STADE 1 HarmonisationL'auditeur doit dans un premier temps s'harmoniser avec ces fréquences sonores d'un haut niveau vibratoire. Pour ce faire, introduisez votre CD dans le lecteur et réglez l'intensité sonore à un niveau légèrement inférieur au niveau d'écoute normal. Vous pouvez ensuite vaquer à vos occupations habituelles, la « Métamusique » fait son travail d'elle-même. Au bout d'une à deux heures, vous et les structures sonores êtes accordés.STADE 2 Ecoute conscienteVous pouvez à présent passer à une écoute consciente et à un volume sonore normal. Allongé, vous vous relaxez en vous concentrant sur votre respiration. Vous laissez la « Métamusique » vous porter vers les mondes subtils de votre Être profond.Cette écoute doit se faire seul afin de ne subir aucune interférence.Un besoin de dormir peut survenir, laissez faire. Des sensations ou douleurs diffuses peuvent se faire sentir, laissez faire.Si des informations, intuitions ou souvenirs arrivent à votre conscience, laissez faire.Tout ceci est normal et indique que vous franchissez des barrières, que des blocages énergétiques se déchargent . Vous vous explorez vous-même. La fonction de la « Métamusique » est de vous révéler « une masse » d'informations qui stagnent au niveau inconscient.STADE 3 Découverte de votre microcosme Vous pouvez passer cette phase après plusieurs jours en stade 2.Allongé, lumière éteinte, vous vous concentrez sur votre respiration et vous effectuez une brève relaxation. Vos cellules et votre structure énergétique s'accordent à présent plus vite aux vibrations sonores.Vous découvrez les couches plus profondes de votre structure. Véritable voyage intérieur, ce stade vous permet d'avoir accès à d'autres niveaux.Il est bien entendu conseillé d'effectuer ce travail loin des repas, la matin ou le soir étant des moments propices.

    Repère 9

    Les Sons dans l'Inde traditionnelle

    « Dans les Ecritures, Shiva, le divin danseur Nataraja, élabore les nuances infinies du rythme dans sa danse cosmique de création, de conservation ou de dissolution de l'univers, tandis que Brahma bat la mesure aux accents des cymbales sonores et que Vishnu fait retentir le mridanga sacré ou tambour ».Ce sont les écrits les plus anciens du monde, Sama Véda, qui nous révèlent la science de la musique en Inde.

    1 - Les Ragas

    L'échelle de la musique hindoue est fixe et se nomme raga. Chaque raga comprend cinq notes au minimum.Chaque raga fondamentale correspond à certains jours, certaines saisons ou une divinité tutélaire ayant un pouvoir particulier.

    Ragas Mélodie Eveillant

    La Hindole RagaDe l'aube et du printempsLe sentiment de l'amour universelLa Dipaka RagaDes soirs d'étéLa compassionLa Megha RagaPour midi par temps pluvieuxLe courageLa Bhairava Raga La tranquillitéLa Srî RagaDes soirs d'automneL'amour purLa Malkousa RagaDe minuit en hiverRend valeureux

    2 - Incantation

    Les ragas ont une action aussi puissante que les mantras. On raconte l'histoire (vraie) d'un musicien de la cour d'Akbar Le Grand nommé Miyan Tan Sen. Un jour l'empereur ordonna au musicien de chanter une raga nocturne, le soleil étant au zénith. Le puissant musicien commença à chanter la raga et, immédiatement le palais sombra dans une nuit profonde.Tous les peuples connaissent le pouvoir des incarnations, surtout les amérindiens, tibétains et indiens (d'Inde).Comme nous venons de le voir, le son, utilisé par un initié tel que Tan Sen, peut déclencher des phénomènes naturels extraordinaires.Plus récemment, en 1926, Charles Kellogg, naturaliste de Californie se pencha sur le pouvoir des vibrations sonores. Il stupéfia un groupe de pompiers à New York en stoppant un feu à l'aide d'un son perçant déclenché par le frottement rapide d'un archet sur un diapason d'aluminium. Ce son ressemblait à « l'intense crépitement des parasites de radio ». Aussitôt la flamme jaune du gaz se réduisit à une petite flamme bleue. Charles Kellogg déclencha une nouvelle fois le son perçant et la petite flamme bleue s'éteignit.

    3 - Technique et mythologie

    Techniquement la musique hindoue divise l'octave en vingt-deux strutis ou quarts de ton. « Le musicien hindou ne lit pas les notes ; chaque fois qu'il joue, il habille de nouveau l'ossature des ragas. »En Inde, la musique est un art spirituel et subjectif servant de support à l'intériorisation. C'est une sorte de méditation ou prière dont le but est, toujours, la fusion avec « l'Ame suprême ».Dans la mythologie hindoue une couleur, un cri d'oiseau ou d'animal est en correspondance avec chacune des sept notes fondamentales de l'octave.Pour clore ce chapitre sur l'Inde laissons la parole au plus grand yogi du siècle der nier, Paramahansa Yogananda (1893-1952) qui sut si bien faire découvrir aux occidentaux la sagesse inégalée du Kriya Yoga."L'homme étant lui-même une expression du Verbe créateur, le son agit sur lui d'une façon directe, irrésistible. La grande musique religieuse de l'Orient et de l'Occident procure de la joie à l'homme, parce qu'elle provoque l'éveil vibratoire temporaire d'un de ses centres spinaux occultes (chakras). En ces moments de béatitude, le souvenir estompé de son origine divine lui revient... Parmi les compositeurs occidentaux, Bach a compris la puissance émanant de la répétition de sons délicatement différenciés de cent manières subtiles. »

    Correspondance entre notes et couleurs dans la tradition hindoue

    Notes Do Ré Mi Fa Sol La Si Couleurs Vert Rouge Or Blanc crème Noir Jaune Toutes les couleurs Animaux Le paon L'alouette La chèvre Le héron Le rossignol Le cheval L'éléphant

    Repère 10

    4 - Les Mantras

    Les mantras sont des chants ayant un certains rythme vibratoire. Littéralement, mantra signifie « instrument de la pensée » indice du son idéal, inaudible, représentant l'un des aspect de la Création ; les syllabes du mantra constituent la terminologie universelle, lorsqu'elles sont vocalisées. « Le grand pouvoir du son vient d'une racine sonore primordiale : Aum , le verbe , « vibration créatrice du Moteur cosmique ».Le terme mantra est composé de deux racines sanskrites :
    • « Man » du mot « manana » signifiant « pensée continuelle ou constante ».
    • « Tra » du mot « tri » signifiant « libérer », « être libre ».
    « Le mantra est donc le procédé par lequel vous vous libérez de la pensée, et pas de la conscience ». ("La Science Spirituelle du Kriya Yoga" de Kriyananda aux éditions Amrita)La récitation d'un mantra permet de rester centré sur les qualités de paix, d'harmonie, de tranquillité, et ne pas être perturbé par les énergies martiennes (colère, agressivité...) de notre société.Qu'elle est l'origine des mantras ?Les mantras furent perçus par les sages hindous dans leurs états de Samadhi. Lesquels ont ensuite transmis à leurs disciples. Ces derniers récitèrent leurs mantras et atteignirent à leur tour de profonds états modifiés de conscience. On dit même qu'ils auraient atteint des états supérieurs aux Samadhis de leurs maîtres.« L'efficacité d'un mantra dépend à la fois de la qualité d'éveil spirituel (...) et de la vibration sonore inhérente à celui-ci ».Il existe, dans la tradition hindoue, quatre types de mantras :
    • Les Mantras Védiques : ceux que l'on trouve dans les Védas (écritures fondamentales de l'Inde). Les plus sacrés.
    • Les Mantras Upanishadiques : ceux que l'on trouve dans les Upanishads.
    • Les Mantras Tantriques : ceux que l'on trouve dans les textes tantriques.
    • Les Mantras Puraniques : ceux que l'on trouve dans les Puranas. Les moins sacrés.
    Chacun de ces groupes de mantra se divise en trois sous-groupes :
    • Les mantras Sattviques : possèdent la force de déclencher sagesse, illumination et compassion.
    • Les mantra Rajasiques : chantés pour avoir des enfants, de la richesse et du succès.
    • Les mantras Tamasiques : utilisés pour invoquer les forces de l'astral inférieur.
    Il est conseillé de ne pas réciter plusieurs mantras sous risque de confusion mentale mais d'en choisir un seul. Lorsque vous avez choisi votre mantra, récitez-le souvent, dès que vous méditez, chantez-le, vivez-le.Le mantra de son propre choix (et non pas celui donné par le Maître : Guru-mantra) se nomme l'ishta-mantra.Les meilleurs moments pour réciter votre mantra : le matin entre 4h30 et 7h00, mais si vous n'êtes pas matinal, d'autres heures feront l'affaire.Le lieu de récitation doit être calme et propre. Des fleurs et de l'encens favorisent le travail.Le mantra doit être récité un certain nombre de fois avec une concentration sur le son produit.

    Correspondance chakras - Mantra :

    Chakras Racine OM Nama ShivayaChakras Sacré OM Namo NarayanayaChakras Solaire Hai Ram, Jai Ram, Jai Jai RamChakras Cardiaque OM Namo Bahagavate Vasu DevayaChakras Laryngé OM Sri Hanuman Va NamahChakras Frontal OM Bhur Bhuvah SvahTous OM Shanti, Shanti, Shanti

    La meilleur façon de chanter un mantra :

    a) Chantez tout d'abord votre mantra tout doucement, en le murmurant.b) Puis chantez-le à haute voix un certain temps.c) Chantez-le enfin à tue-tête.d) Inversez le processus et chantez à nouveau à haute voix.e) Puis vous murmurez.f) Retrouvez le silence, récitez votre mantra mentalement.g) Pour clore, vous arrêtez la récitation mentale et vous entrez dans les profondeurs du mental intérieur. Note de bas de page :* « L'épiphyse se trouve exactement au centre de la tête. Elle a la forme d'un large cône de la grosseur d'un petit pois, pèse à peine 0,16 grammes et se situe à la porte d'entrée entre le 3ème et le 4ème ventricule cérébrale, baignée par le fluide cérébro-spinal. Chez certains reptiliens ou amphibiens, l'épiphyse est un 3ème récepteur de lumière localisé sous la peau, tandis que chez l'homme et les mammifères, elle informe sur les conditions lumineuses extérieures à travers un lien neural dans le ganglion cervical supérieur (dans la nuque). (.) La relation qu'elle entretient aussi bien avec les rythmes corporels qu'avec le fluide cérébro-spinal laisse suggérer qu'elle pourrait bien être un émetteur et un moniteur vibratoire ou oscillatoire à l'intérieur du corps, fournissant une partie du pattern général de contrôle des rythmes physiologiques spécialement à un niveau endocrinien. »Patrick Drouot dans « Guérison spirituelle et Immortalité » (Editions du Rocher)

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique