• ⇒Après Epstein c’est Peter John Dalglish, ancien haut responsable de l’aide humanitaire de l’ONU qui est emprisonné pour pédophilie

    Peter John Dalglish, ancien haut responsable de l’aide humanitaire de l’ONU, emprisonné pour mauvais traitements infligés à des enfants au Népal.

    Le travailleur humanitaire, qui a reçu en 2016 l’Ordre du Canada – la deuxième plus haute distinction civile du pays – s’est fait un nom en tant que travailleur humanitaire défendant les enfants des rues, les enfants qui travaillent et ceux touchés par la guerre.

    Il a cofondé Street Kids International dans les années 1980, qui a fusionné avec Save the Children.

    Un ancien fonctionnaire de l’ONU reconnu coupable de maltraitance d’enfants au Népal fait l’objet d’une demande d’incarcération

    Au cours de la dernière décennie, Dalglish a occupé des postes clés au sein d’agences des Nations Unies, notamment celui de chef d’ONU-Habitat en Afghanistan en 2015.

    Au Népal, Dalglish a été conseiller dans un programme pour enfants pour l’Organisation internationale du travail au début des années 2000.

    La faiblesse des forces de l’ordre a rendu le Népal célèbre pour ses prédateurs sexuels, avec plusieurs arrestations et condamnations au cours des dernières années.

    En 2015, un bénévole canadien d’un orphelinat, Ernest MacIntosh, 71 ans, a été condamné à sept ans de prison pour avoir abusé sexuellement d’un garçon handicapé de 15 ans, tandis qu’en 2010, Jean-Jacques Haye, un travailleur caritatif français, a été condamné pour viol de dix enfants dans un orphelinat de Katmandou.

    Source : https://www.straitstimes.com/asia/south-asia/former-high-profile-un-aid-official-peter-john-dalglish-jailed-for-child-abuse-in

    Un ancien fonctionnaire de l’ONU a été emprisonné pour avoir abusé sexuellement d’enfants au Népal à l’issue d’un procès qui a souligné l’intérêt croissant du pays pour les pédophiles étrangers.

    Peter John Dalglish, 62 ans, un travailleur humanitaire canadien très en vue, a été condamné lundi à deux peines distinctes de neuf ans et sept ans après avoir été reconnu coupable le mois dernier.

    Thakur Trital, un fonctionnaire du tribunal de district, a déclaré à l’Agence France-Presse que Dalglish avait été condamné à neuf ans de prison pour avoir maltraité un garçon de 12 ans et à sept ans pour avoir agressé une fille de 14 ans.

    “Le juge n’a pas encore décidé s’il doit purger une peine totale de 16 ans de prison ou être libéré après neuf ans. Dans la plupart des cas de nature similaire, les peines se chevauchent, mais c’est au juge de décider “, a dit M. Trital.

    Dalglish a également été sommé de verser une indemnité de 500 000 roupies népalaises (£3 600) à chacune de ses victimes.

    Dalglish a été arrêté en avril 2018 dans le district de Kavrepalanchowk, près de Katmandou, par le Bureau central des enquêtes du Népal.

    Les deux garçons étaient à la maison où la police a arrêté Dalglish, selon les enquêteurs.

    Dalglish a nié les accusations, et son avocat n’a pas pu être joint pour commentaires.

    Le travailleur humanitaire, qui a reçu l’Ordre du Canada en 2016, s’est fait un nom en défendant les intérêts des enfants des rues, des enfants qui travaillent et de ceux touchés par la guerre.

    Dans les années 1980, il a cofondé Street Kids International, qui a fusionné avec Save the Children.

    Au cours de la dernière décennie, M. Dalglish a occupé des postes clés au sein d’organismes des Nations Unies, dont celui de chef d’ONU-Habitat en Afghanistan en 2015. Au Népal, Dalglish a été conseiller auprès de l’Organisation internationale du travail au début des années 2000.

    La faiblesse de l’application de la loi a rendu le Népal célèbre pour ses agresseurs sexuels, avec plusieurs arrestations et condamnations au cours des dernières années.

    En 2015, un bénévole canadien d’un orphelinat, Ernest MacIntosh, 71 ans, a été condamné à sept ans de prison pour avoir abusé sexuellement d’un garçon handicapé de 15 ans, et en 2010, un travailleur caritatif français, Jean-Jacques Haye, a été condamné pour viol de 10 enfants dans un orphelinat de Katmandou.

    Source : https://www.theguardian.com/world/2019/jul/09/nepal-jails-canadian-former-un-official-for-sexually-abusing-boys

    « ⇒Un objet bleu massif a été découvert sur le réseau mondial des télescope⇒Epstein ce dont personne ne parle »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,